La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 116,40
    +278,24 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    14 761,29
    +80,23 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1867
    -0,0010 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    32 352,36
    -785,63 (-2,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    928,35
    -15,09 (-1,60 %)
     
  • S&P 500

    4 423,15
    +35,99 (+0,82 %)
     

Recrutement: avez-vous besoin d'un CV en anglais?

·2 min de lecture

CONSEILS- Pour dénicher un job à l'étranger, il est généralement indispensable de rédiger son CV en anglais. Mais les codes à respecter ne sont pas identiques à ceux que nous connaissons en France.

Vous cherchez un emploi aux États-Unis? Un job en Angleterre? Pour optimiser vos chances de recrutement au sein d'une , vous avez tout intérêt à proposer un CV en anglais.

Trouver un job à l'étranger

Les recruteurs exerçant dans un pays étranger attendent naturellement que les candidats leur envoient des CV rédigés dans un langage internationalement pratiqué… autrement dit, en anglais. Mais il peut également s'avérer judicieux de candidater avec un CV en langue anglo-saxonne auprès d'une société française officiant sur des marchés internationaux, comme ou . Voilà un excellent moyen de démontrer son niveau de langue et de faire tout de suite bonne impression auprès du directeur des ressources humaines ou du chef d'entreprise.

Mais un véritable CV anglais ne se résume pas à la simple traduction d'un CV français. Il ne serait pas opportun de reprendre le listing de vos compétences et de le traduire mot à mot. La technique serait même contre-productive, car elle risquerait de mettre l'accent sur certaines de vos lacunes. Donc pour en anglais, il faut connaître les règles d'usage.

Bien rédiger son CV anglais

CV français et CV anglais, même combat? Pas tout à fait… Il existe en effet des différences notables entre les deux versions. La première concerne vos informations personnelles. Si nous avons l'habitude en France de détailler notre état civil (âge, date de naissance…), notre adresse ou encore notre nationalité, ces précisions sont inutiles dans les pays anglo-saxons. C'est également le cas pour la photo d'identité qui n'est absolument pas requise aux États-Unis, ni même au Royaume-Uni. Mais, à l'inverse de notre CV "classique", les Anglo-saxons ont l'habitude de commencer la présentation de leur profil par un texte introductif situé en haut de page. Intitulé "personal statement", ce petit paragraphe sert d'accroche et se doit de donner envie au recruteur de pousser sa lecture plus loin.

Autre point de différenciation: la longueur du CV. En France, l'usage veut q[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles