La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    30 138,21
    +40,43 (+0,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Record : cette photo prise avec une canette de bière a duré... 8 ans

Céline Deluzarche, Journaliste
·1 min de lecture

En août 2012, alors qu’elle termine sa maîtrise en beaux-arts, Regina Valkenborgh tapisse une canette de bière de papier photographique et la place sur un télescope à l'Observatoire Bayfordbury de l’université de Hertfordshire (Angleterre). La canette fait office de sténopé de fortune, un dispositif qui permet de prendre des photos sans lentille en faisant passer la lumière à travers un tout petit trou.

Huit ans plus tard, en septembre 2020, la canette de bière vient d’être découverte par un agent technique de l’Observatoire. L’image obtenue représente 2.953 arcs de cercles représentant le trajet du Soleil entre l’été et l’hiver sur une période de huit ans et un mois, soit la plus longue exposition de photo jamais réalisée. Le record était jusqu’ici détenu par l’artiste allemand Michael Wesely, spécialisé dans les clichés à très longue exposition, avec quatre ans et huit mois.

Du fait du très long temps d’exposition, seuls les objets fixes ou se déplaçant très lentement sont visibles sur la photo. On aperçoit par exemple le dôme du laboratoire à gauche et un portique construit à mi-parcours de la période d’exposition vers la droite. « C’est un véritable coup de chance que l'image soit encore intacte. J'avais déjà essayé cette technique à l'Observatoire mais les photographies étaient souvent abîmées par l'humidité et le papier photographique recroquevillé. Je n'avais pas l'intention de capturer une photo sur une période aussi longue et, à ma grande surprise, elle a survécu », s’est réjouie Regina Valkenborgh.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura