La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 876,91
    -169,33 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    12 096,29
    +59,51 (+0,49 %)
     
  • Nikkei 225

    26 296,86
    +131,27 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1919
    +0,0023 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    26 669,75
    +81,55 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    15 940,75
    -62,98 (-0,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    376,16
    +5,65 (+1,52 %)
     
  • S&P 500

    3 630,10
    -5,31 (-0,15 %)
     

Reconfinement : la croissance pourrait-elle être durablement atteinte?

·1 min de lecture

"On est dans une telle incertitude que, quelque part, ce type d’exercice devient très vite obsolète." Questionné sur l’impact qu’aurait un second confinement sur la croissance française, Bruno Ducoudré le reconnaît : il est impossible de prévoir ce que personne n’avait vu venir. "Il y a un mois, on ne pensait pas qu’on reconfinerait comme on pourrait le faire." Employé au département analyse et prévisions de l’Observatoire français des conjonctures économiques, lui attend les semaines qui viennent pour actualiser ses scénarios.

Au petit jeu des prévisions, il est toutefois possible de s’appuyer sur le premier confinement pour établir des hypothèses concernant la richesse perdue. "Un jour de confinement coûtait 2 milliards d’euros d’activité, 14 milliards d’euros par semaine. Un mois de confinement, c’est 60 milliards d’euros de perdus", résume l’économiste. 

A court terme, des ménages et des entreprises en apnée

Cette fois, si des mesures spécifiques étaient prises pour permettre aux écoles de rester ouvertes ou aux salariés de se rendre au travail, "ce devrait être moins fort que le premier confinement", estime Pascale Hébel, directrice du pôle consommation et entreprises au Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc). L’Insee reverra tout de même son estimation de croissance en fonction de ce qui sera décidé par le chef de l’Etat, ajoute-t-elle, très probablement à la baisse.

Si l’économie se reconfinait, même partiellement, la première c...


Lire la suite sur LeJDD