La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 421,27
    +157,79 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 832,43
    -22,54 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    25 527,37
    -106,93 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1862
    -0,0014 (-0,1186 %)
     
  • HANG SENG

    26 451,54
    +94,54 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    15 518,08
    -34,99 (-0,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    362,95
    +1,52 (+0,42 %)
     
  • S&P 500

    3 560,23
    +2,69 (+0,08 %)
     

Reconfinement : ce qui change et ce qui ne change pas après les annonces d'Emmanuel Macron

franceinfo
·1 min de lecture

Les Français doivent à nouveau se confiner vendredi à minuit, a annoncé Emmanuel Macron, mercredi 28 octobre. Le chef de l'Etat a indiqué dans son allocution qu'il fallait "aller plus loin" que le couvre-feu du 17 octobre. Par ailleurs, le confinement d'une partie de la population n'a pas été jugé "suffisant en l'état actuel".

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie de Covid-19 dans notre direct

Le confinement du printemps 2020, qui avait duré près de deux mois, était toutefois plus strict que celui qui prendra effet le 30 octobre. Qu'est-ce qui change ? Qu'est-ce qui ne change pas ? Franceinfo fait le point.

Ce qui change

Les crèches, écoles, collèges et lycées restent ouverts. Si, au printemps, les élèves avaient dû faire cours à la maison, ils seront cette fois accueillis au sein des établissements dès la rentrée, lundi 2 novembre.

Une nouvelle fois, le télétravail est à privilégier "partout où c'est possible", a précisé le président de la République. Mais les secteurs restant ouverts seront bien plus nombreux qu'au printemps : les usines, les travaux publics continueront leur activité, tout comme les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi