Marchés français ouverture 7 h 56 min
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    27 001,52
    +262,49 (+0,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0686
    +0,0124 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    20 470,06
    -247,18 (-1,19 %)
     
  • BTC-EUR

    27 278,86
    -1 308,22 (-4,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    658,56
    -16,31 (-2,42 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     

La recomposition politique au révélateur des législatives

Les élections législatives et le jeu des rapprochements révèlent l'état des forces politiques en France.

Sur fond de décomposition/recomposition de la vie politique, majorité et oppositions sont, à un mois des élections législatives, en ordre de bataille pour affronter un scrutin qui doit dessiner le rapport de forces à l'Assemblée nationale pour les cinq ans à venir.

Confédération pour la majorité

Après le triomphe surprise de 2017, la majorité veut convertir l'essai au travers d'une confédération baptisée "Ensemble!". Celle-ci regroupe LREM avec les petits partis satellites de son aile gauche, ses alliés centristes du Modem et Horizons, créé par l'ex-Premier ministre Edouard Philippe qui campe à l'aile droite.Fruit d'âpres négociations, les investitures sont quasi complètes. La majorité disposait de 346 députés à la fin de cette législature, après avoir connu moult transferts ou défections. La plupart des sortants ont été investis et 553 circonscriptions sont pourvues au total sur les 577, avec l'appui de quelques transfuges LR comme Robin Reda (Essonne) ou Constance Le Grip (Hauts-de-Seine).

Des candidats issus du Modem concourront dans plus de 100 circonscriptions. Ceux estampillés Horizons dans 58. Les résultats de la kyrielle de ministres (une vingtaine) qui se présentent aux suffrages seront scrutés, d'autant que c'est une première candidature pour certains comme Jean-Michel Blanquer (Education nationale) dans le Loiret. L'ex-Premier ministre socialiste Manuel Valls n'aura pas non plus la partie facile chez les Français d'Espagne et du Portugal où il affrontera un dissident, le député ex-suppléant sortant.

Parmi les quelques autres dissidences, figure l'ex-secrétaire d'Etat Nathalie Elimas dans le Val d'Oise, écartée en raison d'une enquête la visant pour harcèlement moral. La ministre déléguée à l'Egalité femmes-hommes Elisabeth Moreno concourra dans une circonscription des Français de l'étranger, détenue par l'ex-LREM M'jid El Guerrab, condamné jeudi pour l'agression d'un ancien responsable socialiste. Nouveauté de 2022: une flopée de conseillers et collaborat[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles