La bourse est fermée

RECIT. "Atteinte sexuelle" sur mineure de 11 ans : l'affaire qui illustre les débats sur l'âge du consentement

Clément Parrot
Les parents d'une jeune fille de 11 ans ont porté plainte pour viol contre un homme de 28 ans, mais le parquet n'a retenu que le délit d'"atteinte sexuelle". Le procès se tient mardi à Pontoise. Franceinfo revient sur ce faits divers qui est remonté jusqu'à l'Elysée.

Une enfant de 11 ans peut-elle consentir librement à avoir des rapports sexuels ? L'âge minimum du consentement alimente les débats en France. Le tribunal de Pontoise (Val-d'Oise) se penche sur un cas délicat, mardi 13 février, avec l'histoire de Sarah*, 11 ans au moment des faits, qui a eu des relations sexuelles avec un homme de 28 ans. Les parents de la fillette ont porté plainte pour viol, mais le parquet a choisi de poursuivre le jeune homme uniquement pour "atteinte sexuelle".

"Est-ce que tu veux que je t’apprenne à embrasser ou plus ?"

Un haussement d'épaules et tout s'enchaîne. Sarah, 11 ans, élève en 6e dans un collège de Montmagny (Val-d'Oise), quitte l'école un peu plus tôt ce lundi 24 avril 2017. Avec l'annulation du cours de sports, elle sort de son établissement sur les coups de 15 heures. Elle passe devant un petit parc de la ville et tombe sur Romain*, qu'elle a déjà croisé au moins deux fois sur le chemin du retour.

L'homme de 28 ans, survêtement noir et visage juvénile, aborde la jeune fille avec "un ton rassurant, affable, aimable, rien qui n’incite à la méfiance", raconte la mère de Sarah au site Mediapart. Il complimente la collégienne : "Quoi ? Une belle fille comme toi n’a pas de petit copain ?" Sarah est intimidée, flattée. Elle est totalement inexpérimentée en matière de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi