La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    42 001,89
    -8 851,68 (-17,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

La recherche pour la fontaine de jouvence met le turbo

·2 min de lecture

Altos Labs, un nouvel institut de recherche privé boosté par des milliardaires, promet d’accélérer la course vers le rajeunissement éternel. Sciences et Avenir a interrogé l'un des chercheurs qui fera partie de cette dream-team scientifique.

À quoi bon l’argent si nous ne sommes plus là pour en profiter ? Voici un dilemme qui semble se poser à tout milliardaire arrivé à un certain âge. Le dernier de cette longue liste de personnes richissimes qui se rendent soudainement compte de leur mortalité pourrait bien être le créateur d’Amazon, Jeff Bezos. Selon le , il serait derrière la création d’une nouvelle institution scientifique qui aurait pour but de booster la recherche contre le vieillissement. Ce n’est pas la première fois que des de la fontaine de jouvence. Mais contrairement aux tentatives précédentes, comme celle des n’a pas encore été à la hauteur de l'attente qu’elle a créée il y a près de dix ans, il se pourrait que cette nouvelle institution, nommée Altos Labs, fasse une réelle différence. Bezos et d’autres milliardaires auraient ainsi déjà doté leur laboratoire de 270 millions de dollars, avec lesquels ils comptent former une dream-team de scientifiques. Une sorte de PSG qui à force de millions veut attirer les Messi, Neymar et compagnie de la recherche sur le rajeunissement. Pour en apprendre plus sur les recherches que cette étoile montante compte entreprendre, Sciences et Avenir a interrogé l'un de ces nouveaux chercheurs, le généticien de l’université de Californie à Los Angeles (Etats-Unis) Steve Horvath, spécialiste du vieillissement épigénétique.

Sciences et Avenir : Le MIT technology review a lancé la rumeur sur ce nouvel institut de recherche et sur votre implication. Que pouvez-vous nous dire là-dessus ?

Steve Horvath : Il est exact que je vais rejoindre Altos Labs en 2022. L’institut va faire une annonce officielle dans quelques semaines.

Vous avez montré, chez plusieurs espèces, que l’état de méthylation de l’ADN (ajout de groupes méthyles - CH3, à l'ADN) est corrélé avec le vieillissement biologique de l’individu. Pouvez-vous nous en dire plus sur ces recherches et sur leur utilité chez l’humain ?

Nous avons déjà analysé 215 espèces de mammifères et elles ont toutes une horloge é[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles