Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 181,09
    +226,61 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    18 012,33
    -497,01 (-2,69 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0941
    +0,0038 (+0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 925,75
    -97,59 (-0,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 337,31
    -5,01 (-0,37 %)
     
  • S&P 500

    5 593,76
    -73,44 (-1,30 %)
     

A la recherche de capacités d'IA, Apple a discuté avec son rival Facebook (presse)

Meta, la maison mère de Facebook et rival d'Apple, aurait discuté avec le fabricant d'iPhone pour lui fournir son système d'intelligence artificielle générative (Miguel MEDINA)
Meta, la maison mère de Facebook et rival d'Apple, aurait discuté avec le fabricant d'iPhone pour lui fournir son système d'intelligence artificielle générative (Miguel MEDINA)

Meta, la maison mère de Facebook et rival d'Apple, aurait discuté avec le fabricant d'iPhone pour lui fournir son système d'intelligence artificielle (IA) générative, révèle le Wall Street Journal dimanche.

Apple, qui paraît en retard dans l'intégration de l'IA générative dans ses appareils, vient de se tourner vers OpenAI (langage ChatGPT), pour équiper ses futurs iPhone, iPad et Mac d'un interface d'IA générative.

Ce système, baptisé Apple Intelligence, va doper sur les portables les capacités de l'assistant Siri, une fonctionnalité vieille de douze ans.

Selon le journal qui cite des sources proches du dossier, Facebook a eu des discussions avec Apple sur l'intégration de son propre modèle d'IA générative dans Apple Intelligence.

PUBLICITÉ

Tout comme Facebook, d'autres sociétés qui développent de l'IA générative comme Anthropic ou Perplexity sont avides de pouvoir s'associer à l'écosystème d'un leader comme Apple.

Craig Federighi, vice-président chargé de la conception logicielle chez Apple, avait indiqué début juin que le groupe à la pomme voulait aussi intégrer dans ses appareils des capacités du système d'IA generative de Google, appelé Gemini.

Selon le cabinet Canalys, 16% des smartphones livrés cette année seront équipés de fonctionnalités d'IA générative, une proportion qu'il s'attend voir monter à 54% en 2028.

vmt/dth