La bourse ferme dans 6 h 30 min
  • CAC 40

    6 675,72
    +62,96 (+0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 124,03
    +34,73 (+0,85 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,03 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1889
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 809,90
    -7,30 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    33 293,27
    -2 095,61 (-5,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    962,41
    +12,51 (+1,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,29
    -0,66 (-0,89 %)
     
  • DAX

    15 607,34
    +62,95 (+0,40 %)
     
  • FTSE 100

    7 101,13
    +68,83 (+0,98 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,62 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 781,02
    +497,43 (+1,82 %)
     
  • HANG SENG

    26 235,80
    +274,77 (+1,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    +0,0015 (+0,11 %)
     

Les recettes de Monoprix pour se démarquer de ses concurrents

·1 min de lecture

Garder le quart d’heure d’avance : les professionnels de la grande distribution se transmettent cette formule incantatoire depuis des générations, et pas seulement pour pousser les chefs de rayon à se lever à l’aube. Dans l’esprit des patrons des chaînes d’hypermarchés, ceux du groupe Carrefour en particulier, qui en ont fait leur mot d’ordre pendant des années, elle visait surtout à griller la concurrence sur le terrain de l’innovation. Nouveaux produits, opérations commerciales, aménagement des rayons, accueil des clients : dans tous les domaines, il faillait dégainer avant les autres. Mais l’explosion de l’e-commerce et le retour en grâce des magasins de proximité ont freiné cette belle dynamique : désormais sur la défensive, les grandes surfaces tentent, dans le meilleur des cas, de s’adapter aux nouvelles tendances.

Dans cette course contre le temps, une enseigne fait exception. Du haut de ses 90 ans, Monoprix a réussi à imposer une image à la fois citadine et moderne, plutôt parisienne mais bienvenue dans des villes moyennes de plus en plus attractives, et toujours un peu en avance sur ses concurrents. Cela a été le cas pour le commerce équitable, le bio ou les sex-toys, avec le rayon Passage du désir, histoire de lutter contre la morosité du premier confinement. Et encore, tout récemment, avec l’apparition d’espaces vélo et hygiène de vie.

Derrière ces opérations se cache une petite révolution interne. En prenant la direction de Monoprix en 2019, Jean-Paul Mochet, patron (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Lidl : le nouveau pari que se lance dès jeudi l’enseigne
Chine : Hong Kong face à une pauvreté galopante, "trop de gens sans emploi"
Japon : Toyota, Panasonic, Fujitsu… les JO de Tokyo “toxiques” pour les sponsors !
CAC 40 : le variant Delta inquiète, mais les résultats trimestriels rassurent
Netflix parie sur un nouveau service pour attirer plus de clients

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles