Marchés français ouverture 8 h 39 min

Les recettes pour devenir le bras droit de votre boss

Homme (ou femme) de confiance sans être béni-oui-oui, force (vive) de proposition sans attirer le feu des projecteurs, le tout sans faire de pas de côté au risque de passer pour un opportuniste ou, pire, pour un arriviste : émerger puis se maintenir comme comme numéro 2 d'une entreprise est un exercice superpérilleux. Pour y parvenir, il faut commencer par démontrer au quotidien sa capacité à s’engager en faveur de l'entreprise. Pour cela, rayonnez en dehors de votre périmètre habituel. N'hésitez pas, par exemple, à sortir de votre zone de confort en déjeunant avec des collaborateurs ou managers d'autres départements de l'entreprise.

Au-delà de l'organigramme officiel, repérez les vrais réseaux d'influence. Faites-vous inviter dans des groupes de travail. "L'intérêt est double. Cela vous permet d'être visible et cela rend audible les projets de votre département. Votre N+1 en ressort grandi, par conséquent, vous aussi", analyse Isabelle Sathicq Ruffin, directrice associée du cabinet d'outplacement L'Espace Dirigeants. Vous créez ainsi les conditions d'une alliance future.

>> A lire aussi - Avez-vous le profil pour devenir bras droit ?

"Il convient ensuite d'identifier les zones de force et de progrès de votre N+1 et de démontrer au quotidien que vous pouvez être complémentaires. Si vous insistez trop sur vos forces communes, il pourrait estimer qu'il n'a pas besoin de numéro 2", explique Laurent da Silva, directeur général du cabinet de recrutement Badenoch + Clark. Votre boss a beaucoup de très bonnes idées mais peine à les mettre en œuvre ? Posez-vous en champion de la gestion de projet, hyperméthodique et rigoureux.

A lui la stratégie, à vous l'opérationnel. Ou inversement. Un bon number 2 est un relais dont on est sûr, pas un béni-oui-oui. Pour gagner la confiance de votre boss, vous devez créer des moments d'intimité aussi bien professionnelle que personnelle. Invitez-le à prendre un café ou à un déjeuner en dehors du boulot. Vous apprendrez à mieux le connaître,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les actions Novacyt s’envolent, ses tests du coronavirus font un carton
Charleville-Mézières et son agglo tentent de résister à la cyberattaque
La séance de Bourse : tout ce qu’il faut savoir aujourd’hui
Le CAC40 plonge, Donald Trump souffle le froid
Pernod Ricard s’offre Italicus, un apéritif italien à la bergamote