Marchés français ouverture 1 h 34 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 743,25
    -121,07 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1910
    -0,0014 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 858,16
    -240,13 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    42 459,85
    +754,60 (+1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 024,69
    +81,52 (+8,64 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

Realme X50 Pro : un grand premier pas vers le premium à prix tassé

Louis Neveu, Journaliste
·2 min de lecture

Arrivée en France en 2019, Realme est bien moins connue que d’autres marques chinoises telles Huawei, OnePlus ou encore Xiaomi. C’est d’ailleurs à cette dernière que l’on peut la comparer, car Realme propose également des mobiles dotés de caractéristiques séduisantes, avec un design très correct pour un prix plancher. Elle fait aussi bien et parfois mieux que Xiaomi sur toutes les gammes, du moins sur le papier. Et avec le Realme X50 Pro que nous avons pu tester, elle monte encore d’un cran. Il s’agit du modèle le plus haut de gamme de la marque et ses caractéristiques le rapprochent des mobiles premium vendus autour de 1.000 euros, alors qu’il est proposé à moins de 600 euros actuellement.

https://www.cdiscount.com/telephonie/telephone-mobile/realme-x50-pro-5g-vert-ecume-256-go-ram-8-go/f-1440402-realmex50proev56.html?awc=6948_1612356381_dd61d96f3eb050ba07e52d348e08eb28&cid=affil&cm_mmc=zanoxpb-_-618443

Le retour des flagships killers

En son temps, OnePlus avait inauguré une tendance vers laquelle tend l’ensemble des constructeurs chinois : créer un mobile haut de gamme, mais vendu à un prix bien inférieur à celui des grandes marques. Realme mise sur cette philosophie avec son Realme X50 Pro, dont seul le nom de marque peu connu peut effrayer. Au niveau de l’aspect, le smartphone se décline en deux couleurs, un modèle « Rouge rustique », affichant des reflets rouges, et un vert « Vert écume ». Il est aussi équipé d’un capteur d’empreinte digitale sous l’écran. Sur le dos, le mobile est légèrement incurvé pour donner une allure plus effilée en raison de son imposante batterie et d’un système de refroidissement interne. Les quatre capteurs photo sont placés en haut à gauche sur une ligne verticale. C’est Android 10 qui anime le mobile. RealmeUI, une surcouche discrète qui pousse loin la personnalisation, est disponible. Elle reste très proche d’un Android pur.

Le design reste dans les normes actuelles. Les matériaux employés sont de qualité et sur la coque mate, les reflets de couleur confèrent une certaine élégance et discrétion au téléphone. © Futura
Le design reste dans les normes actuelles. Les matériaux employés sont de qualité et sur la coque mate, les reflets de couleur confèrent une certaine élégance et discrétion au téléphone. © Futura

Un écran au top après quelques réglages

Le mobile dispose d’un écran de 6,44 pouces...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura