Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 746,32
    +152,92 (+0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 451,09
    -17,02 (-1,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Insultes racistes contre Vinicius: pas de suspension pour le Brésilien après son rouge, mais des sanctions contre Valence

Insultes racistes contre Vinicius: pas de suspension pour le Brésilien après son rouge, mais des sanctions contre Valence

Un retournement de situation, et la preuve, sans doute, que les instances espagnoles ont entendu les nombreuses critiques. Vinicius Jr, l'attaquant brésilien du Real Madrid, qui avait écopé d'un carton rouge à la fin du match contre Valence dimanche (défaite 1-0) après avoir été victime d'insultes racistes durant la rencontre, ne sera pas suspendu, a annoncé la commission de discipline de la fédération espagnole de football (RFEF) ce mardi soir, au terme d'une réunion qui aurait duré sept heures.

"Vu les allégations et les preuves vidéographiques apportées par le Real Madrid quant à l'expulsion à la 90e+5 de Vinicius", le comité de compétition a décidé d'annuler les "conséquences disciplinaires" de cette expulsion et d'autoriser le Brésilien à rejouer dès mercredi (19h30) contre le Rayo Vallecano au Bernabéu pour la 36e journée de Liga.

>>> Les dernières infos sur l'affaire Vinicius

Fermeture d'une tribune à Valence

En clair, la commission considère que l'arbitre central, qui a dégainé le rouge après intervention du VAR, n'a pas eu toutes les images à disposition pour prendre sa décision. Avant de lancer une gifle au joueur de Valence Hugo Douro, Vinicius avait en effet été étranglé par celui-ci. Mais l'arbitre en charge du VAR n'avait jugé bon que de transmettre la fin de la séquence à son collègue au sifflet... Le monsieur vidéo de la rencontre, Iglesias Villanueva, a d'ailleurs été sanctionné et quittera ses fonctions à la fin de la saison.

PUBLICITÉ

Par ailleurs, la RFEF a annoncé la fermeture pour cinq matchs - à cheval entre cette saison et la prochaine - de la tribune Mario-Kempes, au stade Mestalla de Valence. C'est dans ce secteur qu'ont été identifiés les auteurs d'insultes racistes à l'encontre de Vinicius. Une amende de 45.000 euros a aussi été infligée au club de Valence.

"Il a été prouvé que, comme écrit par l'arbitre dans son rapport d'après-match, il y a eu des cris racistes envers Vinicius, joueur du Real Madrid, durant le match, altérant le déroulement normal dudit match. Ces infractions étant très graves, il a été décidé d'imposer au Valence CF une sanction économique", a annoncé la commission. Celle-ci est composée d'un représentant de la Liga, un autre de la fédération et un dernier du Conseil supérieur des Sports espagnols.

Article original publié sur RMC Sport