Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 488,14
    +337,81 (+0,86 %)
     
  • Nasdaq

    17 641,32
    -48,04 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    38 804,65
    +208,18 (+0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0732
    +0,0034 (+0,32 %)
     
  • HANG SENG

    18 027,71
    -0,81 (-0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    56 597,77
    -3 128,01 (-5,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 253,26
    -56,46 (-4,31 %)
     
  • S&P 500

    5 480,77
    +16,15 (+0,30 %)
     

Ils reçoivent une amende de 550 euros pour être partis avec leurs enfants hors vacances scolaires

PIXABAY

Des économies qui se transforment en amendes. Comme le rapporte Ouest-France en s'appuyant sur une information du journal anglais Metro, un couple de Britanniques a eu la désagréable surprise de recevoir une amende à cause… de ses vacances. La raison ? Des vacances prises avec leurs enfants pendant la période scolaire. En effet, à deux reprises, le couple a emmené sa progéniture aux États-Unis, en 2018 et 2022, et plus précisément en Floride, pour se rendre au parc de Walt Disney. Mais pour bénéficier de tarifs préférentiels, ils sont partis au mois de septembre.

Selon leurs dires dans The Mirror, le voyage coûtait "3 700 £ (4 200 €), au lieu de 12 000 £ (13 600 €) en haute saison". Mais au Royaume-Uni, partir hors des périodes prévues est passible de sanctions, notamment d'amendes et même de prison si les enfants sont retirés de l'école. Raison pour laquelle le couple a écopé d'une amende de 480 £, soit environ 550 € pour ces deux voyages aux États-Unis. Selon nos confrères, l'amende minimum peut être de 70 € environ, et la plus forte de 2 850 €.

Les parents avaient bien été prévenus de ces sanctions, mais ont réitéré leur voyage pour la deuxième fois en 2022. C'est ce qui a poussé l'école primaire à les poursuivre, car cela aurait même "compromis l'éducation des enfants", selon l'école. Pourtant, dans les médias anglais, le couple Benson a indiqué que la sanction infligée était "injuste" et a de nouveau mis en avant l'argument financier ainsi que leurs emplois du temps respectifs. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

En quoi consiste le projet de loi pour "sécuriser" internet ?
Charles III couronné : une cérémonie en grande pompe en pleine crise du coût de la vie
Couronnement de Charles III : des militants anti-monarchie arrêtés avant la cérémonie
Bruno Le Maire annonce qu'une liste d'influenceurs seront bientôt sanctionnés
Commémoration du 8 mai : les manifestations interdites pour protéger Emmanuel Macron