Marchés français ouverture 1 h 23 min
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1962
    +0,0027 (+0,23 %)
     
  • HANG SENG

    26 598,52
    +257,03 (+0,98 %)
     
  • BTC-EUR

    16 235,98
    -153,07 (-0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    381,97
    +17,37 (+4,76 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

Les rayons non-essentiels qui ferment dans les supermarchés et ceux qui restent ouverts

·2 min de lecture

Jean Castex l'a annoncé ce dimanche soir sur TF1: à partir de ce mardi 3 novembre, la vente de produits "non-essentiels" sera interdite dans les supermarchés. "La vente des produits qui (...) sont d'ores et déjà interdits dans les commerces de proximité" sera interdite "dans les grandes surfaces" à partir de mardi, a-t-il précisé. Une "tolérance" pourra néanmoins être admise pour sa mise en œuvre jusqu'à mercredi 4, selon un communiqué de Bercy. Cette décision a été arrêtée à l'issue d'un week-end de concertation, notamment avec les fédérations des petits commerçants. L'objectif de cette mesure est d'éviter la concurrence que la grande distribution peut faire aux commerces fermés à cause du confinement, car considérés comme non-essentiels, comme les librairies, les magasins de jouets, de vêtements, etc.

"Nous ne reviendrons pas sur les mesures annoncées (...), il faut que le maximum de personnes restent à leur domicile", a également précisé le premier ministre, confirmant qu'il ne changerait pas d'avis pour le moment sur la fermeture des commerces non-essentiels. Reconnaissant qu'il s'agissait pour lui d'un "crève-cœur", Jean Castex a promis de "soutenir massivement (ces commerces) pour ne pas qu'ils mettent la clé sous la porte". "Rendez-vous est déjà pris pour voir si la situation s'améliore, comment ils pourront progressivement sortir de cette situation", a-t-il également confirmé dimanche soir.

À lire aussi — Les hypermarchés et la Fnac ne sont plus autorisés à vendre des livres pendant le confinement

Afin de préciser quels rayons sont interdits à la vente dans les supermarchés, un décret a été publié mardi 3 novembre, en début de matinée, par le gouvernement. Cette liste a notamment été déterminée en fonction des commerces restant ouverts : la Fnac ayant par exemple toujours le droit de vendre en magasin des ordinateurs, c'est la même chose pour les grandes surfaces. Le même raisonnement est tenu pour les journaux, les bureaux de tabac et magasins de presse qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Camavinga, Davies... Les 11 jeunes footballeurs les plus chers en Europe
Près d'1 Français sur 3 fait des achats sur Amazon dans l'année
Dans 500 drives Leclerc, la livraison de vos courses pourra bientôt se faire par votre voisin
Les 10 pays qui exportent le plus de produits alimentaires dans le monde
Les commandes de livres qui arrivent en librairie auront des tarifs postaux plus bas