La bourse ferme dans 1 h 12 min
  • CAC 40

    6 209,02
    +24,92 (+0,40 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 979,17
    +12,18 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    33 850,59
    +173,32 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,1959
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 735,70
    -11,90 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    52 984,41
    +24,98 (+0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 353,80
    -21,98 (-1,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,59
    +1,41 (+2,34 %)
     
  • DAX

    15 228,65
    -5,71 (-0,04 %)
     
  • FTSE 100

    6 925,35
    +34,86 (+0,51 %)
     
  • Nasdaq

    14 014,44
    +18,34 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 147,97
    +6,38 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    29 620,99
    +82,29 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    28 900,83
    +403,58 (+1,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3775
    +0,0023 (+0,17 %)
     

Rattrapé par le scandale Jeffrey Epstein, le patron d’une société d’investissement tire sa révérence plus vite que prévu

·1 min de lecture

Le numéro 1 d'un mastodonte de la finance s'apprête à tirer sa révérence. Et ce, bien plus tôt que prévu. Alors que son patron Leon Black est empêtré dans le scandale Jeffrey Epstein, la société d'investissement Apollo Global Management a indiqué qu'il quitterait ses fonctions prochainement et que l'ancien dirigeant du gendarme américain de la Bourse (SEC) devenait président du conseil d'administration. Après la diffusion fin janvier d'un rapport confirmant ses liens d'affaires avec Jeffrey Epstein, le défunt financier accusé d'avoir entretenu un réseau pédophile, M. Black avait annoncé qu'il renoncerait à sa fonction de directeur général d'ici fin juillet. Mais il prévoyait de rester président du conseil d'administration de l'entreprise qu'il a co-fondée en 1990 et qui gère actuellement environ 455 milliards de dollars d'actifs.

Comme prévu, c'est Marc Rowan, un autre co-fondateur d'Apollo, qui prend le poste de directeur général. Le conseil d'administration est de son côté désormais présidé par Jay Clayton, patron de la SEC de mai 2017 et décembre 2020. Il avait été nommé en février au conseil d'administration d'Apollo, notamment pour améliorer la gouvernance de la société. M. Black, 69 ans, a souligné dans un communiqué vouloir se concentrer sur sa famille, sur sa santé et sur celle de sa femme Debra. C'est le "moment idéal" pour partir, après la récente fusion entre Apollo et le groupe spécialisé dans l'épargne-retraite Athene et avant la diffusion de résultats trimestriels (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un nouveau souffle pour le e-commerce
Le géant du luxe Kering (Gucci) leste le CAC 40, les confinements en Europe inquiètent
États-Unis : le Boeing 757 de Trump hors service ?
Airbus vend un satellite géostationnaire à Eutelsat pour un programme d'une "importance cruciale"
Suisse : pour plomber le franc, la banque centrale a acheté des devises à tour de bras !