La bourse ferme dans 5 h 48 min
  • CAC 40

    6 723,18
    +47,28 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 117,34
    +0,72 (+0,02 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1884
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 812,20
    -10,00 (-0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    32 452,14
    -1 086,76 (-3,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    935,19
    -25,71 (-2,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,78
    +0,52 (+0,73 %)
     
  • DAX

    15 573,23
    +4,50 (+0,03 %)
     
  • FTSE 100

    7 107,40
    +25,68 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3913
    +0,0030 (+0,22 %)
     

La RATP ne devrait pas retrouver sa fréquentation habituelle avant 2 ou 3 ans

·1 min de lecture

Crise sanitaire oblige, le réseau francilien de la RATP ne devrait pas retrouver sa fréquentation habituelle avant deux ou trois ans, a estimé ce mardi 6 juillet la PDG du groupe Catherine Guillouard, jugeant que les prolongements de lignes de métro actuellement en construction aideront à regagner des voyageurs. "Aujourd'hui, (...) nous sommes à 70% du trafic en semaine sur nos réseaux, et le week-end ça peut monter à 85 voire 90% sur les RER", a indiqué Mme Guillouard sur Radio Classique. La RATP avait perdu 43% de sa fréquentation l'an dernier, avec des hauts et des bas en fonction des confinements successifs. "Dans les 18-24 mois, on pourrait rester à 90% de notre jauge habituelle", a relevé la patronne de la Régie.

"C'est encore l'effet de la crise, et notamment de trois variables qui sont très, très importantes pour nous", a-t-elle expliqué: l'importance du télétravail, pour lequel "on y verra plus clair (...) à la rentrée", l'absence des touristes, qui fournissent habituellement 10% des recettes, et l'essor de l'e-commerce, les Franciliens sortant moins pour faire leurs courses. "Des facteurs positifs vont contrebalancer ça", a avancé Mme Guillouard, à commencer par "quatre extensions de lignes (de métro) à réaliser d'ici 2024", à savoir les 4, 7, 11 et 14. "Ca va être un facteur de contre-poids."

>> Achetez et vendez vos placements (actions, cryptomonnaies, or…) au bon moment grâce à Momentum, la newsletter de Capital sur l’analyse technique

"On risque d'avoir un creux pendant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après une année difficile, Londres retrouve sa place de premier centre financier d'Europe
La grève se poursuit vendredi et samedi aux aéroport de Paris
Sanofi s'active et promet un vaccin contre le Covid-19 avant décembre
Ça ne flunch plus trop pour 900 salariés du groupe
Agriculture bio, sneakers... pas encore 25 ans et déjà patrons

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles