La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 933,96
    +256,87 (+0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

RATP : l’inspection du travail retoque le licenciement d’un élu CGT

·1 min de lecture

Un élu CGT de la RATP allait être licencié de son réseau autobus, mais c'était sans compter sur l'interventio de l'inspection du travail de Seine-Saint-Denis. Celle-ci a refusé le renvoi de ce salarié accusé par la régie de harcèlement moral à l'encontre d'un autre agent, indique l'instance dans une décision que l'AFP a consultée vendredi 27 août.

"L'autorisation de procéder à la révocation de Monsieur Ahmed Berrahal est refusée", conclut l'inspection dans sa décision datée du 26 août, où elle pointe qu'"il existe un doute sérieux sur la partialité de l'enquête diligentée par la RATP" dans cette affaire.

De son côté, la direction de la RATP "entend déposer un recours hiérarchique" contre cette décision, dont elle "analyse les motivations juridiques", a-t-elle annoncé à l'AFP.

Au vu du dossier, l'inspection du travail considère que l'élu CGT a "fait l'objet d'un traitement différencié discriminatoire" dans cette procédure de licenciement.

"Le lien entre la demande d'autorisation de révocation" et "l'exercice des mandats de M. Berrahal est établi", juge l'inspection, tenue d'examiner les demandes de licenciement des représentants du personnel.

>> A lire aussi - L’inspection du travail ferme-t-elle volontairement les yeux sur la sécurité des employés ?

Elle relève le "rôle très actif" de ce syndicaliste au sein des instances représentatives du personnel, notamment pendant la grève contre la réforme des retraites de l'hiver 2019/20, pour la protection des chauffeurs de bus contre le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“Le prix de l’essence s’envole aux États-Unis, la forte inflation risque de durer !”
Le DG d'Apple Tim Cook reçoit des actions et les vend pour un montant colossal
Aux Galeries Lafayette, la CGT et Sud appellent à la grève contre le pass sanitaire exigé des employés
Auchan plombé par le Covid-19 et le change, les hypermarchés à la peine
Le Crédit Mutuel Arkéa est "à son plus haut historique" au premier semestre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles