La bourse ferme dans 2 h 34 min
  • CAC 40

    6 540,52
    +68,17 (+1,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 768,70
    +43,31 (+1,16 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0202
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 798,10
    +6,90 (+0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    23 662,77
    +846,65 (+3,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    563,94
    +28,71 (+5,36 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,07
    -0,94 (-1,06 %)
     
  • DAX

    13 706,48
    +132,55 (+0,98 %)
     
  • FTSE 100

    7 488,32
    +48,58 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2121
    +0,0050 (+0,42 %)
     

Le rationnement du gaz en Europe risque d’être durable, les énergies renouvelables pourraient en profiter

L’Europe va-t-elle être durablement rationnée en gaz, alors que la guerre en Ukraine tend à s’embourber ? Quand l’hiver approchera, la probabilité d’un rationnement du gaz naturel risque d’être beaucoup plus élevée que prévu, avertit Nordea Asset Management, pour qui la Russie “peut sans doute se permettre de maintenir cet embargo sur le gaz naturel pendant quelques mois”. Reste que l’impact risque d’être très différencié selon les pays européens. L’Allemagne pourrait être particulièrement affectée.

Outre-Rhin, la Bundesbank (banque centrale du pays) avait jugé en avril dernier que la croissance économique de l’Allemagne pourrait chuter jusqu'à 5% en cas d’embargo sur le commerce et le gaz naturel. Globalement, le rationnement du gaz “a un impact différencié. Non seulement selon le secteur et l'entreprise considérés, mais aussi selon sa nature, directe ou indirecte, via la chaîne d'approvisionnement ou via la demande face à des prix plus élevés”, souligne le gérant d’actifs.

Par exemple, la demande de gaz naturel a déjà chuté de 16% en Allemagne en raison des prix élevés et beaucoup d’autres importateurs seront incités à réduire leur consommation d'énergie. “L'impact du rationnement peut être brutal, parfois retardé et s'accumule avec le temps. A noter qu’à l’échelle de l’Union européenne, les impacts directs concernent principalement le chauffage des ménages et des entreprises, soit environ la moitié de la consommation de gaz naturel”, rapporte Nordea AM.

>> Notre service - Faites (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Uber affiche toujours une lourde perte malgré un chiffre d'affaires en hausse
Tesla plombé par la Chine, plongeon en vue ? Le conseil Bourse
Activision Blizzard, en cours de rachat par Microsoft, voit ses ventes de consoles et PC chuter
Bouygues dévoile des résultats contrastés pour le premier semestre
Bourse : la possible visite de Pelosi à Taïwan pèse sur le CAC 40, la Chine risque de répliquer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles