La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1827
    -0,0039 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 105,27
    +1 775,86 (+19,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    264,47
    +8,37 (+3,27 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

'Ratched' sur Netflix : un fourre-tout parfois indigeste sauvé par ses actrices

·2 min de lecture
'Ratched' sur Netflix : un fourre-tout parfois indigeste sauvé par ses actrices
'Ratched' sur Netflix : un fourre-tout parfois indigeste sauvé par ses actrices

Dans ce prequel qui débute en 1947, Mildred Ratched, interprétée par Sarah Paulson, est une jeune infirmière au passé trouble qui se fait embaucher dans un hôpital psychiatrique de Californie. Ses intentions ne sont pas immédiatement claires, mais on comprend vite que Mildred cherche à infiltrer l'institution, dirigée par le docteur Hanover aux méthodes peu conventionnelles, secondé par la sévère infirmière Betsy Bucket (Judy Davis).

Contrairement au film "Vol au-dessus d'un nid de coucou", qui se concentre sur la cruauté du système psychiatrique américain, et dans lequel l'infirmière Ratched est une figure bureaucratique froide, la série est un fourre-tout exubérant typique des productions Ryan Murphy. Le producteur, connu pour "Nip/Tuck" "American Horror Story" ou encore "Feud", n'a signé aucun des scénarios, mais sa patte visuelle — il réalise notamment le premier épisode — est bien présente.

On retrouve des décors impressionnants, entre des villas dignes de l'âge d'or d'Hollywood et un hôpital psychiatrique qui ressemble plutôt à un hôtel de luxe art déco. On en prend plein les yeux aussi avec les costumes. Sarah Paulson est habillée de tailleurs impeccables, et les uniformes des infirmières ressemblent à des tenues de haute couture.

Des intrigues décousues

Autour de Mildred Ratched gravite une galerie de personnages et d'intrigues qui paraissent décousues. On a d'un côté le dangereux tueur en série Edmund Tolleson (joué par Finn Wittrock, déjà vu dans plusieurs séries de Ryan Murphy), enfermé dans les sous-sols de l'hôpital en attendant sa condamnation à mort. On a ensuite le docteur Hanover, qui multiplie les expériences de plus en plus barbares sur ses patients.

À cela s'ajoute la riche Lenore Osgood (Sharon Stone), dont le fils a été rendu handicapé par Hanover et qui cherche à se venger. Enfin, on a le gouverneur de Californie, qui s'intéresse de près à l'hôpital, car il veut faire de la lutte contre les maladies mentales un des axes de sa campagne de réélection.

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici quelques unes des séries inédites à voir sur Salto, dont le lancement est prévu en octobre
Burberry va devenir la première marque de luxe à diffuser sur Twitch un défilé en direct
Netflix dévoile la bande-annonce de 'La Révolution', sa nouvelle ambitieuse série française
Des sénateurs américains réclament une enquête sur Netflix après la sortie du film 'Mignonnes'
Un photographe a comparé le faux Paris chinois au vrai Paris. Voici le résultat