Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 347,59
    -416,72 (-0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 481,34
    +13,24 (+0,90 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,07 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,09 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,76 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Le Rassemblement national a intégralement remboursé son prêt russe

Le parti d’extrême droite était endetté à hauteur de plus de 6 millions d’euros en raison du prêt effectué auprès d’une banque tchéco-russe en 2014.

Le Rassemblement national a soldé l'intégralité de son emprunt russe, d'un montant supérieur à 6 millions d'euros. (Photo d'illustration).  - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS/MAXPPP
Le Rassemblement national a soldé l'intégralité de son emprunt russe, d'un montant supérieur à 6 millions d'euros. (Photo d'illustration). - Credit:Vincent Isore / MAXPPP / IP3 PRESS/MAXPPP

Objectif atteint pour le RN. Le parti a remboursé l'intégralité de son prêt russe, contracté en 2014 auprès de la banque tchéco-russe First Czech Russian Bank (FCRB), selon une information du Figaro. Le parti a soldé l'intégralité de son emprunt, soit 6 088 784 euros. Le chef du parti, Jordan Bardella, avait décidé de rembourser l'intégralité du prêt en une seule fois, avant la fin de l'année, sauf dépense exceptionnelle. Le prêt était pourtant prévu pour être remboursé dans les cinq années à venir.

« C'est un soulagement pour Jordan Bardella, qui va partir en campagne en étant dégagé de ça », assure le député RN Kévin Pfeffer, par ailleurs trésorier du parti. En remboursant ce prêt, la tête de liste du RN pour les élections européennes entend écarter les soupçons d'alignement sur le « discours russe ». Un remboursement qui n'influera pas sur la vie du parti, selon le député RN. « Il faudra concilier notre budget entre le fonctionnement du parti et la campagne des européennes, concède Kévin Pfeffer. Mais on va pouvoir maintenir notre niveau de vie. »

À LIRE AUSSI Ingérences russes : Marine Le Pen sous les fourches caudines du Parlement

PUBLICITÉ

Selon le trésorier du parti d'extrême droite, la hausse du financement public a permis au RN de réaliser une telle opération. « Avant 2022, notre financement public était de 5,2 millions d'euros par an. Aujourd'hui, il est de 10,2 millions chaque année. Nous utilisons le surplus de 5 millions d'euros par an pour rembourser nos [...] Lire la suite

VIDÉO - Dans le Gard, Bardella lance la campagne des Européennes et Le Pen se projette vers "l'après-Macron"