La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    53 060,11
    +1 615,06 (+3,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Rassemblement illégal de tuning à Bron: une personne interpellée après des tensions avec la police

·1 min de lecture
Police (illustration)  - AFP
Police (illustration) - AFP

Des moteurs qui rugissent, des pneus qui crissent et une foule qui semble apprécier le spectacle. Un nouveau rassemblement illégal d'amateurs de tuning a pris place à Bron, dans le Rhône, vendredi soir. Comme souvent, les forces de l'ordre ont été appelées pour y mettre fin, non sans tension avec les participants.

Interrogé par France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Jérémie Bréaud, maire Les Républicains (LR) de cette commune située près de Lyon, a indiqué que les forces de l'ordre "ont été obligées d’user de leurs gaz lacrymogènes pour pouvoir faire demi-tour face à cette masse de personnes".

"Une interpellation pour jets de projectiles a tout de même eu lieu", a-t-il précisé.

"Un problème qui dure depuis des années"

Plusieurs milliers de personnes ont participé au rassemblement sur le parking du centre commercial de la Porte des Alpes, à en croire une vidéo témoin postée sur Twitter par Lyon Mag. Dans cette séquence, on peut voir apparaître un véhicule orné d'un aileron qui dérape à 360 degrés ou encore un homme pilotant une mini-moto, exécutant des tours autour d'une voiture de police en guise de provocation.

"C’est un problème qui dure depuis des années", a déploré le maire de Bron dans les colonnes du Progrès. "Vous avez beau envoyer deux ou trois équipages, quand vous avez plusieurs centaines de personnes en face, ça peut déraper rapidement."

Selon l'élu, la question fait l'objet de réflexions, même s'il s'agit "d'un travail de longue haleine". Et d'ajouter: "On ne va pas régler ça du jour au lendemain."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles