Marchés français ouverture 1 h 45 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    29 563,37
    +155,20 (+0,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    29 666,42
    +570,56 (+1,96 %)
     
  • BTC-EUR

    40 865,27
    -110,46 (-0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    991,92
    +3,83 (+0,39 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

Ce rapport qui enfonce définitivement le programme économique de LR

·2 min de lecture

INTERVIEW - Un rapport publié ce mercredi par l'Institut Montaigne écorne le programme économique de LR. Les explications de son auteur, l'ancien magistrat de la Cour des comptes François Ecalle.

"Mélenchonisme", "hamonisation"... Depuis la publication du programme économique des Républicains pour 2022 le 8 décembre dernier, pour dénoncer le virage dépensier inédit pris par la formation de la rue de Vaugirard. Division par deux de la CSG sur les revenus du travail, baisse de la TVA sur l'hôtellerie-restauration, réflexion sur un revenu universel à 715 euros: les orientations défendues par la nouvelle direction de LR, incarnée par le triumvirat Jacob-Peltier-Pradié, n'en finissent plus de semer le trouble au sein d'une famille longtemps attachée à l'orthodoxie budgétaire.

, un think-tank libéral réputé proche d'Emmanuel Macron, ne devrait pas manquer de donner du grain à moudre aux détracteurs de la "ligne Peltier". Signé de l'ancien magistrat de la Cour des comptes François Ecalle, président de l'association Fipeco, il contre-chiffre les mesures prônées par les Républicains et révèle un écart béant entre les dépenses prévues par le programme de LR et les pistes de financement avancées par le parti de Christian Jacob. Ainsi, le coût de la baisse de la CSG, estimé à 25 milliards d'euros par LR, est réévalué à 34 milliards d'euros; quant au renforcement de la lutte contre la fraude fiscale et sociale, mis en avant par LR pour combler les finances publiques, il ne rapporterait que 3 milliards d'euros selon l'économiste, loin des 11 milliards escomptés par Les Républicains. Les explications de François Ecalle à Challenges.

Challenges - Vos calculs pour l'Institut Montaigne semblent implacables: si le nouveau programme économique des Républicains était appliqué, il entraînerait une grave dégradation des finances publiques …

François Ecalle - Pour les seules mesures que j’ai examinées, j’estime le coût total des baisses d’impôts proposées par Les Républicains à 70 milliards d’euros. C'est plus que le montant avancé dans leur livret emploi-travail après leurs propres calculs. Je pense qu'ils sous-estiment particulièrement le coût de la division par deux de la CSG [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi