Marchés français ouverture 29 min
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    23 494,34
    -22,25 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1840
    -0,0028 (-0,24 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    11 042,91
    +5,45 (+0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    262,51
    +1,05 (+0,40 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     

Rapport sur les autoroutes : les renationaliser, "c'est défendre l'intérêt général et la transparence sur les coûts des péages", défend un sénateur PCF

franceinfo
·1 min de lecture

Invité vendredi 18 septembre sur franceinfo, Éric Bocquet, sénateur PCF du Nord, a défendu l'idée de renationaliser les sociétés concessionnaires d'autoroutes, parce que "c'est défendre l'intérêt général, c'est garantir l'aménagement du territoire et la transparence sur les coûts des péages". En tant que vice-président de la commission d'enquête au Sénat, il s'est abstenu lors du vote du rapport, qui appelle les concessions autoroutières à "partager équitablement les profits futurs avec l'Etat et les usagers", parce que cette idée de renationalisation n'a pas été retenue.

Il dénonce l'attitude des sociétés d'autoroutes qui "défendent leur bout de gras". Pour Eric Bocquet , "il faut reprendre la main sur la gestion des autoroutes. Créons une société à capitaux publics qu'on appellerait Autoroutes de France".

franceinfo : Vous êtes vice-président de cette commission d'enquête mais vous avez décidé de vous abstenir lors du vote de ce rapport. C'est très paradoxal. Pourquoi cette décision ?

Éric Bocquet : Pour une raison très simple. Autant je partage pleinement les constats qui ont été faits, la qualité des travaux menés pendant ces six mois d'auditions, mais le scénario de la renationalisation, qui est une position que notre groupe porte depuis des années au (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi