Marchés français ouverture 8 h 14 min
  • Dow Jones

    33 980,32
    -171,69 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    12 938,12
    -164,38 (-1,25 %)
     
  • Nikkei 225

    29 222,77
    +353,87 (+1,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0182
    +0,0011 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    19 922,45
    +91,95 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    22 964,57
    -645,32 (-2,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,23
    -15,58 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 274,04
    -31,16 (-0,72 %)
     

Raoult accusé d’avoir promu un traitement sans « aucune donnée confirmée »

·1 min de lecture
La chambre disciplinaire avait adressé vendredi un blâme à l'infectiologue marseillais sans rendre publiques jusqu'ici les motivations de cette sanction.

Entendu par l’Ordre des médecins, Didier Raoult est ressorti de son audience avec un blâme pour avoir vanté le traitement à l’hydroxychloroquine.

La chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins de Nouvelle-Aquitaine a infligé un blâme au professeur Didier Raoult après l’examen des plaintes déposées à son encontre. Lors de son verdict, l’instance a évoqué « des informations qui ne s’appuyaient sur aucune donnée confirmée » en promouvant l’hydroxychloroquine comme traitement contre le Covid-19.

La chambre avait adressé vendredi un blâme à l’infectiologue marseillais sans rendre publiques jusqu’ici les motivations de cette sanction. Elle n’a, en revanche, pas retenu les accusations de « charlatanisme » et de prises de « risque injustifié » pour avoir prescrit ce traitement à des patients, malgré son absence d’effet prouvé.

« Le professeur Raoult a, au travers de différents médias, notamment sa propre chaîne au sein du média YouTube, donné des informations qui ne s’appuyaient sur aucune donnée confirmée, sans faire preuve de la prudence nécessaire alors qu’ont existé très rapidement de profondes incertitudes sur les traitements appropriés au Covid-19 », a détaillé l’instance basée à Bordeaux, où l’audience avait été dépaysée loin de Marseille.

À LIRE AUSSIDidier Raoult sanctionné d’un « blâme » par l’Ordre des médecins

Les accusations de « charlatanisme » réfutées

La chambre considère ainsi que le directeur de l’institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection (IHU) de Marseille a enfreint l’article 12 du Code de déontologie, qui oblige les médecins à communiquer avec « prudence » auprès du grand [...] Lire la suite

VIDÉO - Didier Raoult sanctionné : il réagit à son blâme infligé par l’Ordre des médecins

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles