Marchés français ouverture 1 h 47 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 071,53
    +623,52 (+2,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,2089
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    27 981,51
    +262,84 (+0,95 %)
     
  • BTC-EUR

    40 813,22
    -1 503,98 (-3,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 356,67
    -31,23 (-2,25 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Rançongiciels : nos entreprises “paient trop facilement”, les assureurs incriminés

·1 min de lecture

Alors que la cybercriminalité tend à se développer, "la France est aujourd'hui l'un des pays les plus attaqués en matière de rançongiciels", déplore Johanna Brousse, qui dirige la section "cybercriminalité" du parquet de Paris, co-compétente pour toutes les affaires de rançongiciel en France. Et ce, parce que "nous payons trop facilement les rançons", a-t-elle dénoncé dans une audition au Sénat. Mme Brousse a évoqué le rôle parfois néfaste joué par les assurances contre le cyber-risque, en plein développement aujourd'hui.

Certaines assurances "garantissent le paiement des rançons", une évolution dangereuse parce que le paiement des rançons incite les cybercriminels à continuer leurs attaques, a indiqué Mme Brousse. Il faut "faire comprendre à chacun que si la rançon est payée, "cela va pénaliser tous les autres, parce que les pirates vont s'en prendre plus facilement à notre tissu économique", a-t-elle indiqué. Présent à la même audition de la délégation aux entreprises du Sénat, le directeur de l'Agence nationale nationale pour la sécurité des systèmes d'information Guillaume Poupard a également évoqué le "jeu trouble de certains assureurs", qui poussent la victime à payer la rançon.

>> A lire aussi - Un distributeur de carburant se voit réclamer une somme colossale par un rançongiciel

L'assureur peut préférer payer "plusieurs millions d'euros pour la rançon", plutôt que "plusieurs dizaines de millions d'euros" de préjudice provoquées par la perte des données, a-t-il expliqué. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

EDF : "toutes les idées constructives sont les bienvenues" pour améliorer le projet de refonte, selon Bruno Le Maire
Boeing : les avions sont “une classe d'actifs précieuse", l’avionneur cherche à rassurer sur les commandes
Publicis dopé par les Etats-Unis et l’Asie, optimisme sur la dette
Joe Biden autorise la vente d’avions de chasse F-35 aux Emirats arabes unis pour un montant colossal, les Démocrates en colère
Une entreprise de Hong Kong s’attire les foudres de la Chine, avec ses caricatures