Marchés français ouverture 4 h 4 min
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,88 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,90 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 755,97
    -21,93 (-0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0583
    +0,0052 (+0,50 %)
     
  • HANG SENG

    19 332,87
    +657,52 (+3,52 %)
     
  • BTC-EUR

    16 262,80
    +117,49 (+0,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    407,93
    +6,50 (+1,62 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     

Ramon Fernandez (Orange) : "Nous souhaitons collecter 30 % des téléphones en fin de vie"

Orange

En prélude au Sommet de l'Economie, Ramon Fernandez, directeur général délégué d’Orange, précise les engagements de l'opérateur en terme d'économie circulaire et de sobriété.

Challenges - Comment Orange aborde le sujet de la sobriété ?

Ramon Fernandez - Globalement, le monde numérique est responsable de 3,5 % des émissions de CO2 de la planète. Mais le numérique est plus une solution qu’un problème et quand on parle de sobriété, on pense d’abord à la consommation d’énergie : en France, Orange représente environ 0,4 % de celle-ci. Et notre consommation reste assez stable malgré une augmentation des usages de 20 à 30 % par an sur nos réseaux.

Nous y parvenons grâce au recours à de nouvelles technologies : la 5G est plus efficace que la 4G, et la fibre optique plus efficace que le cuivre. Globalement entre 2014 et 2022, l’énergie nécessaire au transport d’un gigaoctet a été divisée par dix !

EVENEMENTINSCRIVEZ-VOUS AU SOMMET DE L'ECONOMIE (1ER DECEMBRE)

Mais cela ne suffit pas à vous inscrire dans les objectifs du gouvernement de réduire sa facture énergétique de 10 %...

Prenons les choses autrement : si nous n’étions pas passés à ces technologies plus efficaces, l’augmentation du trafic se serait soldée par une consommation de 10 % d’énergie supplémentaire. Et par ailleurs, toujours pour ce qui concerne la France, nous avons prévu des mesures d’« effacement » de notre consommation cet hiver en jouant sur les batteries que nous avons sur nos antennes. Du coup, sans réduire le niveau du service, nous pourrons économiser si nécessaire l’équivalent de la consommation d’une ville comme Chartres.

Quels engagements globaux avez-vous pris pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Dans le cadre du Plan « Engage 2025 », nous nous sommes engagés à être « Net zéro carbone » en 2040, avec une étape intermédiaire très proche, dès 2025, de réduction de 30 % nos émissions par rapport au niveau de 2015. A la fin du 1er semestre 2022, nous avions réduit de plus de 12 % nos émissions.

A quoi correspondent vos campagnes sur l’économie circulaire ?

A une vraie conviction : Orange est à l’initiative du Livre blanc publié en février dernier au Mobile W[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi