La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 729,12
    -1 331,12 (-4,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

La raison du divorce Nike-Neymar dévoilée

·1 min de lecture

Fin août 2020, Nike et Neymar annonçaient la fin de leur partenariat. Dans la nuit de jeudi à vendredi 28 mai, l'équipementier américain a indiqué avoir rompu son partenariat avec la star du PSG car il refusait de coopérer à une enquête, après qu'une employée l'a accusé de l'avoir agressée sexuellement. Des allégations, vertement rejetées par le père de la star, dont l'image est encore écornée. "Nike a mis fin à son partenariat avec le sportif parce qu'il a refusé de coopérer dans une enquête de bonne foi sur des allégations crédibles d'actes répréhensibles formulées par une employée", a déclaré Nike dans un communiqué transmis à l'AFP, confirmant une information du Wall Street Journal (WSJ).

"L'enquête n'a pas été concluante", a néanmoins tenu à préciser la société basée à Beaverton dans l'Oregon, ajoutant : "Aucun ensemble de faits n'a émergé qui nous permettrait de nous prononcer sur le fond de l'affaire. Il serait inapproprié pour Nike de faire une déclaration accusatrice sans être en mesure de fournir des faits à l'appui". Jointe par le WSJ, la porte-parole du joueur a assuré dans un communiqué que "Neymar Jr se défendra vigoureusement contre ces attaques sans fondement au cas où une quelconque allégation serait présentée, ce qui n'est pas arrivé jusqu'à présent".

>> A lire aussi - Neymar, Mbappé... ce que gagnent les stars de la Ligue 1

Et elle a affirmé que les deux parties s'étaient séparées pour des raisons commerciales, alors qu'elles étaient en pourparlers depuis 2019. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le PSG ouvre une boutique dans la Cité des Anges
La liquidation judiciaire de La Compagnie des Petits actée
Allemagne : un homme qui aurait fait chanter le géant de la livraison DHL avec des colis piégés a été arrêté
Le Covid-19 créé par l'homme ? Facebook ne va plus interdire la publication de cette théorie
Alpina Savoie : on a visité l'usine du roi de la pasta à la française