La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 707,77
    +1 609,23 (+4,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Rafale battu par le F-35: l’autre déroute suisse de la France

·2 min de lecture

La Suisse a annoncé la commande de 36 chasseurs F-35 américains, au détriment du Rafale. Berne a aussi préféré le système anti-missile américain Patriot au SAMP/T de MBDA et Thales.

Vous reprendrez bien un deuxième camouflet? Deux jours après l’élimination de l’équipe de France par la Suisse à l’Euro, Berne vient d’envoyer un deuxième scud en direction de Paris. Et il s’annonce sacrément douloureux. , au détriment du Rafale de Dassault, de l’Eurofighter Typhoon du trio Airbus-BAE-Leonardo, et du F/A-18 de Boeing. Berne a également opté pour le système de défense sol-air Patriot de l’américain Raytheon, préféré au SAMP/T des Français MBDA et Thales. Le montant de la commande F-35 est de 5,068 milliards de francs suisses (4,6 milliards d’euros), et celui du contrat Patriot est estimé à 2 milliards de francs suisses (1,8 milliard d’euros).

Pour le camp français, le coup est rude. Le Rafale était présenté comme le favori de la compétition par la presse helvétique ces dernières semaines. Les mouches semblent avoir changé d’âne avec la . Venu sur place pour une rencontre avec Vladimir Poutine, le locataire de la Maison Blanche en avait profité pour promouvoir le F-35 auprès du président de la Confédération suisse Guy Parmelin. La ministre des armées Florence Parly avait pourtant mis tout son poids dans la balance lors d’une visite en Suisse en mars, soulignant qu’à l’inverse des matériels américains, les équipements français ne comportaient pas de "boîtes noires" inaccessibles aux Etats-clients.

336 points

L’argument n’a pas suffi à convaincre la Suisse. Selon l’office d’armement Armasuisse, le F-35A l’a emporté largement sur la concurrence. "Avec 336 points, il atteint le score le plus élevé en termes d’utilité globale, avec un écart net de 95 ou plus par rapport à ses concurrents, indique l’organisme. Il obtient aussi le meilleur résultat pour trois des quatre critères principaux." En l’occurrence, l’efficacité, le support et la coopération. "En termes d’efficacité, le F-35A obtient le meilleur résultat grâce à son avance technologique notable sur les autres candidats", écrit Armasuisse. Le chasseur de Lockheed Martin est également le moins cher su[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles