La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +0,70 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    47 552,50
    -1 252,26 (-2,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,29 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    -0,08 (-0,12 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,95 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,42 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,85 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Radioplayer, cette plateforme radio qui veut s'installer à bord des voitures

·2 min de lecture

Radioplayer c'est l'alliance de toutes les radios de France et de Navarre dans une même plateforme pour contrer l'emprise - et parfois le vol de données et de contenus - des enceintes connectées et agrégateurs. Un front uni face aux Gafa, qui veut aussi s'imposer dans toutes les voitures.

Faire la paix entre acteurs publics et privés, face aux Gafa. C’est l’ambition de Radioplayer France, l’appli de toutes les radios tricolores, lancée le 8 avril: 200 antennes (France Inter, RTL, NRJ, BFM…), 600 webradios, pléthore de podcasts et de possibilités de replay… Une plateforme commune pour "mieux sauver le lien entre les antennes et l’auditeur", professe Régis Ravanas, le directeur général du pôle audio du et patron de sa filiale RTL. Comprenez une meilleure maîtrise de la distribution des flux – dont la chasse au piratage - et surtout de la data, de plus en plus menacée par l’essor des enceintes connectées et agrégateurs (TuneCore ; CD Baby…).

15% des auditeurs, dont les plus jeunes, écoutent en ligne

Sous la bannière de Radioplayer, association britannique à but non lucratif, née il y a dix ans sur une idée de la BBC, l’entité française se targue aussi d’offrir une meilleure qualité d’écoute, sans pression publicitaire supplémentaire – aucun intermédiaire tenté d’ajouter des spots. Une nouvelle plateforme pour damer le pion à toutes les autres. "Aujourd’hui 15% des 40 millions d’auditeurs français quotidiens de la radio l’écoutent en ligne", souligne Jean-Eric Valli, le président de l’entité, par ailleurs patron des Indés Radios, coalition de 130 antennes indépendantes. Dont les plus jeunes.

Lire aussi

S'incruster dans les tableaux de bord

A terme, Radioplayer veut surtout devenir le "bouton unique" de la radio dans une voiture. En accès direct et sans même avoir à brancher son smartphone. "Dès aujourd’hui, il y a des millions de voitures compatibles avec notre application", professe Yann Legarson, le directeur général de Radioplayer France. Notre ambition à terme est d’être intégré directement dans les systèmes propriétaires des constructeurs, en travaillant main dans la main avec eux." De quoi gagner, là encore, en qualité d’écoute, trop souvent subordonnée à l’électronique embarquée du véhicule: avec Radioplayer, la réception hertzienne est relayée [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi