La bourse est fermée

Radionomy rentre en bourse pour payer sa dette à Vivendi

1 / 2

Radionomy rentre en bourse pour payer sa dette à Vivendi

La start up belge de radios en ligne a été détenue par le groupe de Vincent Bolloré durant 20 mois. Son fondateur l'a rachetée, mais au prix d'une lourde dette. 

Jeudi 12 juillet, une introduction en bourse assez inhabituelle a été annoncée: celle d'AudioValley, qui espère être côté à Paris sur Euronext Growth. Il s'agit d'une holding belge propriété d'Alexandre Saboundjian, qui détient plusieurs start ups dans la musique: Storever (diffusion de musique dans les magasins), Jamendo (gestion de droits de chansons), et surtout Radionomy (création de web radio).

Radionomy est la plus connue car elle s'adresse au grand public. Elle est aussi connue pour avoir été rachetée par Vivendi en décembre 2015.... pour être revendue un an et demi après! Jeudi, Alexandre Saboundjian a expliqué à la presse ce mystérieux aller-retour express: "la vie avec Vivendi a été un peu compliquée. Les synergies avec les autres starts up du groupe avaient été cassées. Finalement, j'ai proposé à Vivendi de les racheter pour de multiples petites raisons". Le prospectus ajoute: "l’intégration de Radionomy au groupe Vivendi a pris plus de temps que prévu".

Gouffre financier

Il y a peut être une autre explication: Radionomy s'est vite avéré être un gouffre financier pour Vivendi. Le nouveau propriétaire a dû avancer et prêter 16 millions d'euros à la startup durant les 20 mois où il l'a détenue. Dans cette lourde facture, l'essentiel vient d'un chèque estimé à 12 millions d'euros fait à Sony Music en décembre 2016 pour mettre fin à un procès devant un...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi