Marchés français ouverture 3 h 19 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 847,57
    +94,20 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1302
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    23 612,43
    -176,50 (-0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    50 098,56
    -377,20 (-0,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 439,57
    +0,69 (+0,05 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

Radiochirurgie du cerveau : de plus en plus performante

·2 min de lecture

Le Gamma Knife permet d’opérer le cerveau sans ouvrir le crâne et avec une grande précision. Et il étend ses applications. Éclairage par le professeur Jean Régis.

Paris Match. Pouvez-vous expliquer ce qu’est le Gamma Knife ?
Professeur Jean Régis. C’est une technique de radiochirurgie inventée dans les années 1960 par un neurochirurgien suédois, Lars Leksell, pour éviter les opérations du cerveau à crâne ouvert et leurs fréquentes complications (hémorragies, infections). Sa précision est submillimétrique. Il permet des actes sans anesthésie, en une seule séance et un seul jour. Son principe est celui du feu croisé imaginé par Léonard de Vinci, qui consiste à faire converger en un point précis plusieurs tirs d’énergie faible, de façon à ce que leur somme soit énergétiquement puissante, avec un effet biologique sur la cible seule et quasi nulle sur les structures qui l’entourent ou qu’il faut traverser pour l’atteindre. Le Gamma Knife (GK) de Leksell concentre sur un point très petit 200 faisceaux de rayons ionisants gamma. Les appareils ont beaucoup évolué depuis, et nous sommes devenus, par notre ancienneté en radiochirurgie et notre expérience (plus de 20 000 patients traités), le premier centre mondial GK, également le plus équipé, bénéficiant des plus récents prototypes (Icon), à l’élaboration desquels nous participons avec les constructeurs.

"

Plus on agit tôt sur une lésion petite, plus le Gamma Knife est efficace et les chances de guérison accrues

"

Quelles sont les pathologies traitées ?
La plus connue est le neurinome de l’acoustique (25 % de notre activité). Il s’agit d’une tumeur bénigne qui pousse sur le nerf auditif où il génère des troubles de l’audition et des déséquilibres. Autrefois soigné par chirurgie avec des risques de paralysie du visage (blessure du nerf facial) et de surdité, il est de nos jours presque toujours traité par GK, ce qui a rendu rares ces(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles