La bourse ferme dans 1 h 5 min
  • CAC 40

    6 648,85
    -53,13 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 164,17
    -30,75 (-0,73 %)
     
  • Dow Jones

    34 816,29
    +51,47 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,1715
    -0,0032 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 745,10
    -4,70 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    36 082,41
    -1 923,30 (-5,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 049,37
    -53,69 (-4,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,66
    +0,36 (+0,49 %)
     
  • DAX

    15 536,06
    -107,91 (-0,69 %)
     
  • FTSE 100

    7 067,29
    -11,06 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    14 998,83
    -53,42 (-0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 452,56
    +3,58 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3678
    -0,0042 (-0,31 %)
     

Radio: Europe 1 se prépare à de nouveaux départs

·2 min de lecture

Direction et syndicats négocient un nouveau plan de départs. Au total, la station se sera délestée d'environ 70 salariés, souvent remplacés dans le cadre des "synergies" avec CNews voulues par Vincent Bolloré. Jean-Pierre Elkabbach, de retour à l'antenne, célèbre publiquement cette stratégie.

Deux jours après la mise en place de sa grille de rentrée, largement renouvelée, la direction d'Europe 1 débute ce 25 août de nouvelles négociations visant à faciliter les départs de la rédaction sortante. Un plan, sous forme de rupture conventionnelle collective avait déjà été , qui s'était soldé par le départ de 42 salariés (sur 73 dossiers déposés). Durant l'été, une vingtaine d'autres ont décidé de quitter le groupe en démissionnant. Cette fois, il s'agit pour la rédaction sortante d'obtenir une forme de "clause de conscience" permettant à la fois de constater la mainmise de sur la station et d'obtenir pour les futurs partants des indemnités liées à ce changement de ligne éditoriale perceptible avant même l'annonce de la nouvelle grille.

Le 14 juillet, par exemple, l'antenne d'Europe 1 a diffusé pendant plus de deux heures les commentaires du défilé militaire de... CNews. Avec l'arrivée de journalistes vedettes de CNews sur l'antenne en cette rentrée, les , et une partie de la rédaction sortante critique certaines options éditoriales affichées.

Problème juridique

Mais juridiquement, la mise en place d'une "clause de conscience" n'est pas possible, sauf à changer le statut de la radio, bizarrement considérée comme une agence de presse. Le nouveau plan de départs volontaires, qui pourrait concerner une vingtaine de personnes, devrait donc prendre la forme d'une série de ruptures conventionnelles individuelles. A l'arrivée ce sont donc environ 70 salariés -dont une grande partie de journalistes- qui auront quitté la radio ces derniers mois. De toute façon, Vincent Bolloré ne tergiverse pas trop: l'expérience de la reprise de iTélé, devenue CNews sous sa houlette, prouve que l'homme d'affaires sait vider une rédaction pour la renouveler de fond en comble. Une stratégie qualifiée de "grand remplacement" au sein de la rédaction sortante d'Europe 1.

Parmi les recrues, Laurence Ferrari (CNews), Mouloud Achour (Canal+), Sonia Mabrouk (CNews) , Laurie Cholewa (Canal+).[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles