La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 677,64
    +30,33 (+0,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 942,62
    +21,35 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    33 667,33
    -114,15 (-0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0550
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    1 810,10
    +8,60 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    16 273,11
    -202,30 (-1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    403,69
    -2,56 (-0,63 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,65
    +0,19 (+0,27 %)
     
  • DAX

    14 370,72
    +106,16 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 476,63
    +4,46 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 076,01
    -6,00 (-0,05 %)
     
  • S&P 500

    3 956,99
    -6,52 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2268
    +0,0030 (+0,25 %)
     

Rachat de Twitter : des SMS d'Elon Musk dévoilés

SP/Tesla

Nouvelles révélations dans l'affaire du rachat de Twitter par Elon Musk. Vendredi 30 septembre, la Cour du Delaware a publié des échanges privés entre le milliardaire et certains de ses amis, dont des hommes d'affaires influents. Comme le souligne BFMTV, les premières retranscriptions datent de janvier 2022, mais ce sont celles à partir de mars qui interpellent. Fervent défenseur de la liberté d'expression, le patron de Tesla et SpaceX y commente le blocage de la chaîne d'État russe RT en Europe, après l'invasion de l'Ukraine. "Je trouve leurs infos plutôt divertissantes. Il y a beaucoup de conneries, mais également de bonnes choses. La liberté d’expression est d’autant plus importante quand elle concerne quelqu’un que tu détestes qui raconte à tes yeux n’importe quoi", lance ainsi Elon Musk à l'un de ses amis.

Le 24 mars 2022, un SMS de l'un de ses proches raisonne comme l'élément déclencheur au projet de rachat de Twitter par le milliardaire. "Peux-tu acheter Twitter et le faire disparaître ?" lui demande cet ami. Une demande à laquelle Elon Musk lui répond : "Peut-être le racheter et faire en sorte qu’il respecte mieux la liberté d’expression ?"

Deux jours plus tard, c'est avec l'ancien dirigeant du réseau social, Jack Dorsey, qu'Elon Musk échange quelques SMS. "Il faut une nouvelle plateforme, mais pas une entreprise. C'est pour ça que je suis parti", lui explique le cofondateur de Twitter, avançant l'idée d'un réseau social sans publicité pour éviter l'ingérence "des annonceurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Elon Musk présente Optimus, le futur robot humanoïde de Tesla
Bourse : les marchés européens se donnent de l'air, le CAC 40 rebondit
Edouard Leclerc, Xavier Niel... ces flibustiers qui cassent les codes et les prix de leur secteur
La FDJ lance "Wizz", sa nouvelle application de jeux
La nouvelle IA de Meta peut générer des vidéos à partir d'un simple texte