La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 644,02
    +509,03 (+1,75 %)
     
  • Nasdaq

    10 998,26
    +168,76 (+1,56 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9725
    +0,0127 (+1,32 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • BTC-EUR

    20 102,45
    +362,81 (+1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    445,43
    +16,65 (+3,88 %)
     
  • S&P 500

    3 709,52
    +62,23 (+1,71 %)
     

Rachat de Twitter : les actionnaires votent pour le projet d'Elon Musk

MichaelVi/Adobe Stock

Les actionnaires de Twitter ont approuvé, mardi 13 septembre, l'accord de rachat de la plateforme par Elon Musk pour 44 milliards de dollars, un engagement auquel le multimilliardaire a mis fin unilatéralement, accusant l'entreprise de lui avoir menti. Le vote consolide la position du réseau social à un mois de l'ouverture du procès qu'il a lancé contre M. Musk pour le forcer à honorer son engagement.

Twitter avait convoqué ses actionnaires pour une "réunion spéciale" par vidéoconférence, mais le contexte du vote a dramatiquement changé depuis fin avril, quand le conseil d'administration du groupe et Elon Musk avaient signé un contrat pour le rachat de Twitter à 54,20 dollars l'action. Depuis, le patron de Tesla et SpaceX a multiplié les accusations contre sa plateforme favorite, dont il voulait un temps faire une place publique essentielle à la démocratie.

Le 8 juillet, il a déclaré renoncer à l'opération, au motif que la société basée à San Francisco aurait selon lui menti sur la proportion de comptes automatisés et de spams parmi ses utilisateurs. Le scrutin de mardi a eu lieu peu après l'audience au Sénat américain de Peiter Zatko, ex-chef de la sécurité de Twitter, devenu lanceur d'alerte. "La direction de Twitter trompe les élus, les régulateurs et même son propre conseil d'administration", a déclaré d'emblée l'expert en cybersécurité, plus connu sous son pseudonyme, Mudge.

En tant que responsable de la sécurité de la plateforme depuis son recrutement fin 2020 jusqu'à son (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La biotech française SparingVision, spécialisée dans les maladies de l'œil, lève une belle somme
Leader de la formation dans les Services de l’Automobile
Énergie : des hausses de prix importantes à prévoir l'an prochain
La maison-mère du Club Med dévisse en Bourse, après la rumeur d'un examen par les autorités chinoises
CAC 40 : la Bourse dans le rouge, l'inflation et les taux aux Etats-Unis inquiètent