La bourse ferme dans 4 h 32 min
  • CAC 40

    7 038,79
    -58,42 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,80
    -51,21 (-1,23 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,68 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0897
    +0,0023 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    1 939,20
    -6,40 (-0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    21 218,51
    -433,01 (-2,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,37
    +6,36 (+1,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,76
    +0,08 (+0,10 %)
     
  • DAX

    15 011,51
    -138,52 (-0,91 %)
     
  • FTSE 100

    7 754,87
    -10,28 (-0,13 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,31 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • GBP/USD

    1,2385
    -0,0010 (-0,08 %)
     

Le rachat d'Activision par Microsoft bloqué par l'autorité américaine de la concurrence ?

SOPA Images

L'autorité américaine de la concurrence, la FTC, a porté plainte jeudi pour bloquer le rachat à 69 milliards de dollars d'Activision Blizzard, éditeur de jeux vidéo à succès comme Call of Duty, par Microsoft. Si l'opération vient à son terme, Microsoft, fabricant de la console Xbox et propriétaire de plusieurs studios de développement, "obtiendrait le contrôle sur des franchises de premier plan", explique l'agence dans un communiqué. Cela "nuirait à la concurrence dans le domaine des consoles de jeux à haute performance et des services d'abonnement en refusant ou en dégradant l'accès des rivaux à ses contenus populaires", ajoute-t-elle.

La FTC en veut pour preuve le comportement de Microsoft après l'acquisition d'un éditeur plus petit, ZeniMax, la maison mère de Bethesda Softworks. Une fois l'opération finalisée, Microsoft a décidé de se réserver l'exclusivité de jeux comme Starfield après avoir pourtant assuré aux autorités de la concurrence européennes que l'entreprise n'avait aucune intérêt à ne pas distribuer les jeux sur des consoles concurrentes, fait valoir l'agence.

Or Activision, qui compte 154 millions d'utilisateurs actifs mensuels dans le monde et produit certains des jeux vidéo les plus emblématiques, "est l'un des rares développeurs de jeux vidéo au monde à créer et à publier des jeux vidéo de haute qualité pour de multiples appareils, notamment les consoles de jeux vidéo, les PC et les appareils mobiles", souligne la FTC. "Cela pourrait changer si l'accord de rachat (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'affiche choc d'une boulangère prise en étau à cause de l'inflation
Chine : voici comment le gouvernement a assoupli sa politique "zéro Covid"
Voici la ville qui a connu le climat le plus "anormal" en France cette année
La Banque de France n'exclut pas une récession, mais prévoit une croissance "faiblement positive"
Plusieurs sirops contre la toux bannis d'Europe