Marchés français ouverture 3 h 16 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 107,98
    +89,65 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,1927
    +0,0017 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 715,63
    +157,04 (+0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    31 761,83
    -1 095,54 (-3,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    940,34
    -29,53 (-3,05 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Rachat d’Office Depot : des dizaines de salariés veulent faire appel face au spectre du "carnage social" !

·1 min de lecture

Levée de boucliers contre le repreneur du spécialiste des fournitures de bureaux Office Depot. Rassemblés devant l'Assemblée nationale pour dénoncer la reprise par la coopérative Alkor, des dizaines de salariés souhaitent être reçus par le ministre de la justice afin que le parquet fasse appel de la décision du tribunal de Commerce de Lille. "On va engager d'ici la date butoir un recours sur la décision du tribunal de commerce et on demande l'intervention du parquet général et de M. Dupont-Moretti. Si le parquet fait appel, la décision est suspensive mais cela doit avoir lieu avant lundi", a indiqué le secrétaire (Unsa) du CSE central d'Office Depot Sébastien Fournier.

Une petite centaine de salariés du groupe, venus de plusieurs sites en France, se sont installés vendredi devant l'assemblée nationale, faute d'avoir eu l'autorisation de se rassembler Place Vendôme. Organisés pour passer la journée sur place, ils espéraient être entendus et interpeller les députés pas encore dans leurs circonscriptions pour le week-end afin de les alerter sur leur situation. En début d'après-midi, ils n'avaient eu un contact qu'avec Sabine Rubin, députée (LFI) de Seine-Saint-Denis.

>> A lire aussi - Le patron d'Office Depot France va retirer son offre d'achat, coup dur pour l'emploi ?

Le 3 juin, la coopérative Alkor groupe a été choisie pour la reprise d'Office Depot, les salariés dénonçant un "carnage social". Sur les 1.500 salariés du groupe placé en redressement judiciaire le 5 février, Alkor (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

“Bientôt, Google vous indiquera le temps d’attente à la caisse du supermarché ou les places libres dans le RER…”
El Zonte, spot de surf devenu épicentre du Bitcoin au Salvador
Boa Concept débarque à la Bourse de Paris !
La hausse du gazole non routier reportée à juillet 2022
McDonald’s : des données clients exposées après un piratage en Corée du Sud et à Taïwan

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles