La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 220,11
    +68,62 (+0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Sylvain Rabuel (DomusVi) : "Bien vieillir, c’est se sentir utile dans une communauté"

SOMMET DU BIEN COMMUN - En prélude au Sommet du Bien commun, consacré notamment au "bien vieillir", Sylvain Rabuel, président du Groupe DomusVi, avance des propositions sur la meilleure manière de se préparer à la retraite.

Challenges - Comment le bien commun se conjugue-t-il avec bien vieillir ?

Sylvain Rabuel - D’abord quelques chiffres pour comprendre demain : en 2035, un tiers de notre population ne sera plus en activité, et chacun passera un tiers de sa vie dans cette situation. A cette aune, le grand sujet ce n’est pas de savoir si l’âge pivot de la retraite passera de 62 à 65 ans, mais de se demander comment faire pour que ce collectif de femmes et d’hommes qui, pour ceux qui auront quitté le marché du travail en forme intellectuellement et physiquement, puissent continuer de contribuer à la société. Pour le bien commun, il faut, à mon sens, appréhender le sujet dans une dynamique de vie : la retraite est certes la fin de la vie professionnelle mais c’est surtout le début d’une autre vie. Bien vieillir, c’est continuer à jouer un rôle dans la société.

Que proposez-vous ?

Le seuil du passage à la retraite crée des ruptures qui sont mal anticipées. Pourquoi ne pas disposer, à l’image de Parcoursup pour les étudiants, d’un "Parcoursup du tiers temps" ? Une plateforme d’information et d’orientation sur ce qui peut vous rendre utile à la société (former des jeunes, s’impliquer dans l’économie solidaire, etc.). Cette plateforme pourrait aussi aider les aidants à accompagner leurs proches, en anticipant et prévenant les difficultés associées aux fragilités du vieillissement. En France, il y a 11 millions d’aidants familiaux qui s’occupent d’un proche de 60 ans et plus. Il faut tout autant aider les aidants que les personnes âgées elles-mêmes.

L’autre sujet indispensable à traiter est celui des effectifs. Toutes les études, dont les travaux de la Chaire Transition Démographique, Transition économique (TDTE) que DomusVi soutient depuis plusieurs années, le montrent : il faudra 800.000 soignants de plus en Ehpad ou à domicile en 2030. Il faut donc impérativement, en amont, revaloriser socialement les métiers du soin et les métiers du lien pour les rendre plus attractifs auprès des plus j[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles