Marchés français ouverture 6 h 7 min
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 705,27
    +159,09 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,2164
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    29 505,74
    +114,48 (+0,39 %)
     
  • BTC-EUR

    26 367,32
    -606,39 (-2,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    645,43
    -1,89 (-0,29 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

Avec son R&B fantaisiste, Bonnie Banane donne de nouvelles saveurs à la chanson française

Laure Narlian
·1 min de lecture

Est-ce du R&B ou de l’électronique ? Est-ce de la pop ou de la chanson française (un peu chantée en anglais) ? On ne le sait pas, elle non plus, et c’est très bien comme ça. Rebelle à tout formatage, Bonnie Banane est inclassable. S’il y a un fil rouge à ses chansons futuristes, c’est le mariage de la fantaisie et du groove. Cette trentenaire fait en tout cas souffler un vent de fraîcheur délicieux sur la chanson française avec son premier album Sexy Planet.

Un personnage un peu barré

Bonnie Banane a pris son temps pour peaufiner et faire éclore ce premier album de 14 titres. Son nom bruisse en effet dans le circuit depuis 2012, avec Muscles, un premier titre et son clip délirant. Mais on l’a surtout repérée en 2017 avec Le Code, le tube de Myth Syzer dans lequel elle donnait la réplique à Ichon et Muddy Monk. Depuis, elle a collaboré avec deux des jeunes musiciens français les plus audacieux de ces dernières années, Flavien Berger (sur le titre Contre-temps de l’album du même nom, 2018) et Chassol (sur Feu au Lac en 2018). Un passeport en or pour les oreilles pointues.

Il y a du Arletty chez Bonnie Banane, la classe et le tempérament d’une femme de caractère. On trouve aussi chez cette Bretonne d’origine la radicalité d’une Catherine Ringer, la folie douce d’une (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi