La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 609,15
    +34,79 (+0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 539,27
    +22,17 (+0,63 %)
     
  • Dow Jones

    30 218,26
    +248,74 (+0,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 842,00
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    15 701,59
    -14,18 (-0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,19
    -14,05 (-3,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    46,09
    +0,45 (+0,99 %)
     
  • DAX

    13 298,96
    +46,10 (+0,35 %)
     
  • FTSE 100

    6 550,23
    +59,96 (+0,92 %)
     
  • Nasdaq

    12 464,23
    +87,05 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    3 699,12
    +32,40 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    26 751,24
    -58,13 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 835,92
    +107,42 (+0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3438
    -0,0015 (-0,11 %)
     

Vous en rêviez, Google l'a fait : fredonnez une chanson et il vous la retrouve !

Fabrice Auclert, Journaliste
·2 min de lecture

« Mais c’est quoi ce titre ? Mais si ! fais un effort ! » On a tous vécu cette scène où l’on cherche le titre d’une chanson en fredonnant quelques notes ou en chantant des bribes de paroles. Mais, impossible de retrouver le titre… Impossible jusqu’à l’arrivée de l’intelligence artificielle de Google qui propose désormais l’option « Rechercher une chanson ».

Sur iOS ou Android, c’est Google Assistant qui prend la main, et si votre micro est allumé, il vous suffit alors de fredonner ou même marmonner la mélodie. On a évidemment l’air un peu idiot, mais ça marche du tonnerre ! Chansons françaises ou anglo-saxonnes, comptines, airs classiques… Après quelques secondes d’écoute, l’assistant affiche quelques correspondances, et le premier titre de la liste est toujours le bon. On a essayé avec une dizaine de mélodies, et c’est un sans faute.

Un bouton « Rechercher la chanson » (Hum to search) est désormais disponible dans l'application Google sur Android et iOS. © Google

Chaque chanson possède son « empreinte numérique »

Alors, comment ça marche ? Google explique simplement que chaque chanson possède sa propre empreinte numérique, et c’est le machine learning qui permet de faire correspondre un sifflement, un chant ou un fredonnement avec cette empreinte numérique. Dès que l'on commence à produire un son, l’assistant Google se charge de le transformer en une séquence numérique. Des algorithmes sont là pour éliminer le superflu, ne conserver que la séquence mélodique et ainsi la faire correspondre avec l’immense base de données.

Ce travail de reconnaissance musicale, qui vient directement concurrencer Shazam, est le fruit de travaux débutés dès 2017 avec la fonction Now Playing sur le Pixel 2. Un an plus tard, l’IA évoluait en passant de la reconnaissance de sons en studio à un catalogue de millions de chansons. Aujourd’hui, plus besoin d’avoir l’original ni d’instruments puisqu’un simple fredonnement suffit.

L'application affiche une liste de chansons avec un taux de...
L'application affiche une liste de chansons avec un taux de...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura