La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 698,17
    +3 091,79 (+6,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Le rêve archi-fou de Jean-Paul Goude pour réinventer une villa parisienne

·2 min de lecture

Photographe, illustrateur, metteur en scène… Ce constructeur d'images a eu le coup de foudre pour une incroyable villa parisienne des années 1930, à réinventer. A 83 ans, Jean-Paul Goude effectue ses premiers pas d'apprenti-architecte.

Pour , le luxe n'est pas l'ostentation, mais l'espace et la simplicité. Depuis son enfance à Saint-Mandé, limitrophe de Paris, où il aimait tant dessiner dans sa chambre, l'illustrateur-photographe-publicitaire-metteur en scène a besoin, pour stimuler sa créativité, d'un lieu qui lui corresponde. C'est le cas de son actuel atelier, attenant à son domicile, dont les baies vitrées offrent une vue splendide sur la capitale. Ce n'est pas un laboratoire froid et aseptisé: deux extravagants automates géants en papier plié sont postés à l'entrée des lieux ; les étagères débordent de beaux livres ; les pots sont remplis de feutres colorés ; masques et statuettes se cachent dans les plantes vertes ; affiches, photos et dessins sont répandus çà et là…

Un présentoir vitré expose plusieurs maquettes d'un bâtiment proche, visible depuis le studio: la villa Zilveli, rue Georges-Lardennois. Une étonnante maison qui surplombe les quelques rangées de vignes de la butte Bergeyre, petit village perché au cœur du XIXe arrondissement de Paris. Cet édifice des années 1930 semble s'élancer dans le vide et vouloir voler au-dessus de la capitale. Sa silhouette en a fait rêver plus d'un, dont Jean-Paul Goude depuis au moins trente ans: "Je l'ai désirée, moi aussi, cette belle forme radicale sur la colline. Elle ressemble à la maison de La Mort aux trousses, le célèbre film d'Alfred Hitchcock. J'ai acheté ce qui reste de cet édifice aux enchères en 2019, pour environ 2 millions d'euros, et je dois investir la même somme pour qu'elle redevienne à la hauteur de mes envies. C'est à la fois une aventure frivole et irréfléchie, une folie, mais c'est plus fort que moi. On n'a qu'une vie, et les envies, ça se paie."

Coup de foudre

Un coup de foudre, pas un coup de tête, car la rencontre avec cette "cabane pleine de bonnes intentions", comme il la surnomme, a eu lieu au début des années 1990, à son retour de New York. "J'étais en quête d'un logement à Paris et on m'a recommandé une maison marrante et[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles