Publicité

« On a rêvé de la paix » : Patrick Bruel auprès des familles d’otages du Hamas

Marechal Aurore

Rencontre « bouleversante » pour Patrick Bruel. Ce mercredi 1er novembre, le chanteur de 64 ans s’est entretenu avec des familles d’otages retenus par le Hamas depuis le 7 octobre 2023.

« J’ai essayé de garder mes larmes pour plus tard, après les leurs, après leurs sourires, après quelques notes, après une discussion profonde et nuancée avec des personnes magnifiques, des gens de paix. Ils ont toujours, eux et leurs familles, œuvré au dialogue, au rapprochement et à l’aide avec leurs voisins palestiniens. »

À lire aussi « Je n’ai pas perdu espoir » : ex-captive du Hamas, Natalie Raanan de retour à Chicago

Il a ajouté : « On a dit que ça aurait pu se passer dans n’importe quel pays, que c’était un acte de terrorisme et rien d’autre. Comme l’ont été ceux du Bataclan, de Charlie, de Westminster, de Bruxelles, de Toulouse, de Mumbai ou du 11 septembre… »

« Ils m’ont remercié. Mais de quoi… ? »

« On a parlé de cet antisémitisme décomplexé qui n’est qu’un des symptômes d’une xénophobie montante […] Il y a eu des silences… On a regardé les affiches avec les photos de leurs proches. Et puis on a chanté… Le temps s’est arrêté. On est restés tard », peut-on lire ensuite.

PUBLICITÉ

À lire aussi « C’est chaud ici, papa » : Yoni, Ben, Elie… trois fils, trois fronts en Israël

Patrick Bruel a alors conclu : « Elles et ils m’ont remercié. Mais de quoi… ? C’est moi qui vous remercie pour ce moment fort et cette leçon de vie et de dignité. On a rêvé de la paix tous ensemble. On...


Lire la suite sur ParisMatch