Marchés français ouverture 7 h 28 min
  • Dow Jones

    34 327,79
    -54,34 (-0,16 %)
     
  • Nasdaq

    13 379,05
    -50,93 (-0,38 %)
     
  • Nikkei 225

    27 824,83
    -259,67 (-0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,2162
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 194,09
    +166,52 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    35 491,64
    -2 501,63 (-6,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 195,01
    -2,91 (-0,24 %)
     
  • S&P 500

    4 163,29
    -10,56 (-0,25 %)
     

La révolution du Canal de Suez (partie 2)

·1 min de lecture

En janvier 1859, le tracé du canal de Suez est fixé mais le Sultan de Constantinople s’oppose à la construction… Dans ce nouvel épisode du podcast Europe 1 Studio "Au cœur de l'histoire", Jean des Cars revient sur les nombreuses difficultés diplomatiques auxquelles s’est heurté Ferdinand de Lesseps pour concrétiser son rêve : percer l’Isthme de Suez.

Le firman de Mohamed Saïd du 30 novembre 1854 est l’acte fondateur de la Compagnie de Suez. Celle-ci sera constituée pour 99 ans à partir du jour d’ouverture du canal à la navigation. Son directeur sera toujours nommé par le gouvernement égyptien. Celui-ci, en contrepartie des terrains qu’il cède à titre gratuit, percevra 15% des bénéfices nets de l’exploitation. Sur les 85% restants, 75 seront versés à la Compagnie et les 10% restants aux membres fondateurs. La constitution de cette société dépend évidemment de l’accord du Sultan de Constantinople dont l’Egypte est un vassal. Ce projet est soumis à une Commission Internationale qui l’approuve. Les explorations et sondages préparatoires vont aussitôt commencer. Le tracé définitif du canal est arrêté le 2 janvier 1856. C’est un tracé direct, pratiquement droit, de Suez, sur la Mer Rouge, au golfe de Péluse, ancienne cité égyptienne, à l’extrémité orientale du delta du Nil. Un port va être créé en hommage au Sultan. Il s’appellera Port-Saïd. 

Mais le projet se heurte très vite à des difficultés diplomatiques, d’abord à Constantinople où Lesseps se rend en 1855, tentant désespéréme...


Lire la suite sur Europe1