La bourse ferme dans 3 h 35 min

Une réunion imprévue entre Donald Trump et la banque centrale interpelle !

Les marchés actions ont été surpris d’apprendre lundi qu’une réunion non prévue à l’agenda s’était tenue entre Jerome Powell, président de la Réserve fédérale des Etats-Unis (Fed, banque centrale du pays), le Secrétaire au Trésor (Mnuchin) et le Président américain Donald Trump. La Fed a précisé quelques heures après que cette réunion s’était faite à l’initiative de ce dernier. Et donc, forcément, le timing de cette réunion interpelle. Déjà parce qu’elle intervient juste après la forte révision à la baisse des prévisions de croissance pour le 4ème trimestre aux Etats-Unis.

Vendredi dernier, la Fed d’Atlanta a abaissé sa prévision de croissance à 0,3% et la Fed de New-York n’anticipe guère mieux pour le dernier trimestre : seulement 0,4% de croissance. C’est-à-dire le plus faible taux de croissance depuis le 1er trimestre 2015, et donc le plus faible taux de croissance depuis l’élection présidentielle. Ces prévisions sont tombées quelques heures après la publication des chiffres de la production industrielle et des ventes au détail, soulevant ainsi quelques craintes sur la résilience du consommateur américain.

>> A lire aussi - Taux d’intérêt : la Fed peut-elle résister à l’énorme pression de Donald Trump ?

Autre interrogation sur le timing de cette réunion : les bruits négatifs qui parcourent les marchés sur la question de l’annulation de certaines hausses de taxes commerciales. L’administration américaine ne confirme toujours pas l’annulation de la hausse de taxes prévue mi-décembre, et la Chine semble indiquer que pour parvenir à un accord “phase 1”, il faudra un geste sensible de l’administration américaine sur les taxes.

>> A lire aussi - Or : faut-il à nouveau en acheter ?

Est-ce que l’administration américaine anticipe quelque chose sur le plan économique… ou politique ? La pression s’intensifie ces derniers jours sur le président américain, avec la succession des témoignages dans le cadre de l’enquête sur une destitution et les marchés peuvent y être sensibles. Cette

(...) Cliquez ici pour voir la suite