La bourse ferme dans 4 h 10 min
  • CAC 40

    6 642,85
    -69,63 (-1,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 926,48
    -35,93 (-0,91 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0466
    +0,0061 (+0,59 %)
     
  • Gold future

    1 757,80
    +3,80 (+0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    15 506,69
    -424,71 (-2,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,39
    -2,26 (-0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,86
    -2,42 (-3,17 %)
     
  • DAX

    14 394,34
    -147,04 (-1,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 457,95
    -28,72 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2074
    -0,0017 (-0,14 %)
     

Résultats semestriels 2022 solides

Aurea
Aurea

Résultats semestriels 2022 solides

  • Activité en progression de 28%

  • Bonne résilience de l’EBE1 et du résultat opérationnel courant dans un contexte de tensions inflationnistes

  • Capacité d’autofinancement à 12,2 M€

  • Résultat net part du Groupe en progression de 41%

  • Prudence pour la fin de l’exercice compte tenu de la faible visibilité tant au niveau des clients que des fournisseurs

AUREA (Code ISIN : FR0000039232, Code Mnémo : AURE), l’un des premiers acteurs industriels européens dans la régénération des déchets, annonce ce jour ses résultats pour le 1er semestre 2022, arrêtés lors du Conseil d’administration qui s’est tenu le 22 septembre 2022 et ayant fait l’objet d’un examen limité par les Commissaires aux comptes. Le Rapport financier semestriel est mis à la disposition du public et déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers ce jour. Il peut être consulté sur le site Internet de la société.

Normes IFRS, en millions d’euros

S1 2022

S1 2021

VAR

Chiffre d’affaires consolidé

142,1

110,9

+28%

Excédent Brut d’Exploitation

12,0

11,6

+4%

Résultat opérationnel courant

8,0

8,1

-0,1 M€

Résultat opérationnel

8,0

7,6

+0,4 M€

Résultat net part du Groupe

6,2

4,4

+1,8 M€

Croissance soutenue de l’activité

Au titre du 1er semestre 2022, le Groupe AUREA réalise un chiffre d’affaires de 142,1 M€ en progression de 28% par rapport au 1er semestre 2021. L’activité a principalement bénéficié de l’augmentation des cours des matières (métaux, produits pétroliers) traitées et commercialisées par le Groupe, les volumes étant similaires ou en retrait selon les matières par rapport à l’exercice précédent. Un ralentissement dans le rythme de progression de l’activité a toutefois été constaté en fin de semestre.

La performance du Pôle Métaux & Alliages (+32% de chiffre d’affaires par rapport au 1er semestre 2021) reflète essentiellement un niveau moyen des cours de matières premières plus élevé sur ce semestre par rapport au 1er semestre 2021. La visibilité réduite du secteur automobile a pesé sur les activités dans les alliages d’aluminium, tandis que l’activité dans les alliages de cuivre est demeurée à un niveau satisfaisant, tant pour les poudres métalliques que pour les profilés en laiton, portés notamment par les secteurs du luxe et de la connectique.

Les activités du Pôle Produits dérivés du Pétrole (progression de 29% du chiffre d’affaires) ont bénéficié du niveau élevé des cours du pétrole. ECOLOGIC PETROLEUM RECOVERY (EPR), spécialisée dans le traitement des déchets pétroliers et des eaux polluées, a enregistré un niveau d’activité très dynamique. La société a par ailleurs achevé la construction de l’unité de traitement des filtres à huile et flexibles dont la mise en service a débuté fin juin. Les activités dans le PVC ont été portées par une demande soutenue du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics, malgré la persistance des difficultés d’approvisionnement.

Enfin, l’activité d’ECO HUILE a été fortement perturbée par la création d’un éco-organisme dans le cadre de la mise en œuvre du régime de Responsabilité Elargie des Producteurs (R.E.P.). La société a choisi à ce stade de ne pas solliciter de subventions auprès de cet éco-organisme, contrôlé par les milieux pétroliers et para-pétroliers qui ne favorisent pas la régénération.

Dans le Pôle Caoutchouc & Développements (progression de 9% du chiffre d’affaires), la filiale ROLL-GOM a maintenu un bon rythme de croissance durant le semestre, bien qu’une certaine prudence ait été constatée en fin de période au niveau des commandes de la clientèle export, notamment allemande. Malgré un bon niveau du carnet de commandes, l’activité de META REGENERATION (traitement des déchets mercuriels) a été contenue à la suite de problèmes de disponibilité du personnel et des difficultés de recrutement. TDA VALORISATION, spécialisée dans la collecte de déchets dans les garages automobiles, a poursuivi sa montée en puissance, à un rythme cependant un peu moins rapide que prévu du fait de retards de livraison de véhicules destinés à accroître sa flotte de collecte.

Les deux filiales du Pôle Chimie Pharma (progression du chiffre d’affaires de 12%) ont réalisé de belles performances au cours du 1er semestre. La demande en poudre de cadmium produite par FLAUREA CHEMICALS demeure forte. Enfin, SARGON a bénéficié d’un marché dynamique des solvants régénérés.

Performance opérationnelle résiliente

Les indicateurs opérationnels du Groupe ont bien résisté dans un environnement économique dégradé, marqué par l'accroissement des tensions inflationnistes, notamment sur les matières premières, qui ont pesé mécaniquement sur les marges. Ainsi, l’Excédent Brut d’Exploitation s’établit à 12,0 M€ (8,5% du chiffre d’affaires), et le résultat opérationnel courant à 8,0 M€ (5,6% du chiffre d’affaires). Les dotations aux amortissements sont en augmentation à 4,0 M€, à la suite des investissements réalisés.

À 0,2 M€, le coût de l’endettement financier net reste très maîtrisé. AUREA a financé ses nouveaux investissements à des conditions favorables et s’emploie à allonger la maturité de ses dettes financières.

Après prise en compte d’une charge d’impôts de 1,5 M€, le bénéfice net part du Groupe s’établit à 6,3 M€, en hausse de 41,2% par rapport au 1er semestre 2021.

Situation financière solide du Groupe

Les performances opérationnelles du Groupe au 1er semestre 2022 permettent de dégager une capacité d’autofinancement positive à 12,2 M€ et un flux net de trésorerie lié à l’activité de
7,3 M€, en diminution de 2,9 M€ par rapport au 1er semestre 2021.

Au 30 juin 2022, AUREA affiche une situation financière toujours solide caractérisée par :

  • des capitaux propres de 71,3 M€ en hausse de 4,9 M€ par rapport au 31 décembre 2021 ;

  • un endettement financier net de 14,0 M€ en baisse de 0,7 M€ par rapport au 31 décembre 2021 incluant :

    • une dette financière brute de 50,3 M€, dont 15,2 M€ à moins d’un an, à comparer avec des montants respectifs de 56,9 M€ et 10,0 M€ au 30 juin 2021,

    • une trésorerie brute de 36,3 M€ (dont factor) en diminution de 3,3 M€ par rapport au 31 décembre 2021.

La situation de trésorerie du Groupe AUREA lui permet ainsi de respecter ses engagements financiers, de poursuivre ses investissements de développement industriel et de saisir d’éventuelles opportunités de croissance externe.

Perspectives 2022

Le Groupe dispose à ce jour de carnets de commandes correctement orientés dans la majorité de ses activités. Toutefois, outre des difficultés récurrentes liées au recrutement, la croissance du Groupe est aujourd’hui freinée par des retards de livraison de pièces détachées ou de matériels, et parfois, par des pénuries de certaines matières devenues introuvables sur les marchés en raison de la crise énergétique et/ou du contexte géopolitique.

Dans ce climat d’incertitude exacerbé, le Groupe AUREA pourrait recourir à un allongement de la durée des fermetures habituellement pratiquées pour les congés de fin d’année, si les difficultés des fournisseurs et des clients se confirmaient.

Malgré un contexte complexe pour les industriels, grands consommateurs d’énergie et exposés aux marchés internationaux des matières premières, le Groupe entend maintenir ses programmes d’investissements en cours, et poursuivre ses actions en matière d’optimisation de ses outils industriels. Enfin, AUREA s’attache à répercuter progressivement la hausse des matières premières sur ses prix de vente, afin d’en atténuer l’impact sur ses marges.

Par ailleurs, fort de sa solidité financière, AUREA reste attentif à l’évolution de ses marchés, et aux opportunités de développement sur de nouvelles niches ou applications innovantes.

Prochain rendez-vous : Chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2022, le 7 novembre 2022 après bourse

À propos d’AUREA

Parmi les premiers acteurs industriels en Europe spécialistes de la régénération des déchets, AUREA s’inscrit au cœur de l’économie circulaire. Depuis près de 20 ans, le Groupe régénère des déchets de tout type afin qu’ils soient réutilisés comme des matières premières renouvelées. N°1 français de la fabrication d’alliages d’aluminium, leader mondial du traitement de cadmium, top 3 mondial du traitement du cuivre par atomisation, top 3 français dans les alliages cuivreux, 2ème fabricant de chlorure de zinc en Europe, N°1 européen pour la fabrication de roues à bandages à partir de pneus usagés, leader européen de la régénération des huiles noires moteur, N°1 du traitement des déchets mercuriels en France, AUREA se distingue par ses positions de premier plan en France et en Europe. Le Groupe est coté sur le marché d’Euronext Paris compartiment C (FR0000039232, AURE).

Pour toute information complémentaire : www.aurea-france.com.



Contacts

 

 

 

 

 

AUREA

ACTUS finance & communication

TSAF – GROUPE VIEL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

01 53 83 85 45
contact@aurea-france.com

Corinne Puissant
01 53 67 36 77
cpuissant@actus.fr

Manon Clairet - Relations Presse
01 53 67 36 73
mclairet@actus.fr

Camille Trémeau
01 40 74 15 45
camille.tremeau@tsaf-paris.com

 

 


1 Excédent Brut d’Exploitation = Résultat opérationnel courant + Dotations nettes aux amortissement et provisions opérationnelles

Pièce jointe