Marchés français ouverture 2 h 48 min
  • Dow Jones

    35 754,75
    +35,32 (+0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 786,99
    +100,07 (+0,64 %)
     
  • Nikkei 225

    28 779,63
    -80,99 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1335
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    24 210,02
    +213,15 (+0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    43 990,47
    -726,00 (-1,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 305,44
    +0,32 (+0,02 %)
     
  • S&P 500

    4 701,21
    +14,46 (+0,31 %)
     

Résultats des neuf premiers mois de 2021: SCOR enregistre un résultat net de EUR 339 millions démontrant sa capacité à absorber les chocs et lance un programme de rachat d’actions de EUR 200 millions

·30 min de lecture

Communiqué de presse

27 octobre 2021 - N° 26

Résultats des neuf premiers mois de 2021

SCOR enregistre un résultat net de EUR 339 millions démontrant sa capacité à absorber les chocs et lance un programme de rachat d’actions de EUR 200 millions

Le Conseil d'administration de SCOR SE, réuni le 26 octobre 2021 sous la présidence de Denis Kessler, a arrêté les comptes du Groupe au 30 septembre 2021.

Les faits marquants sont :

Capacité à générer des résultats solides dans un environnement volatile

SCOR enregistre un résultat net de 339 millions d’euros au cours des neuf premiers mois 2021 et affiche un ratio de solvabilité estimé à 225 %4.

Au cours des neuf premiers mois de 2021, les résultats de SCOR ont été fortement impactés par une série de catastrophes naturelles de grande ampleur. La charge totale due aux catastrophes naturelles s’élève à 708 millions d’euros (net de rétrocession et avant impôts), tirée notamment par des inondations en Europe et à l'ouragan Ida au cours du troisième trimestre 2021. Ces deux événements représentent une charge totale de 343 millions d'euros (net de rétrocession et avant impôts). Au cours des neuf premiers mois de 2021, les sinistres liés à la Covid-19 continuent d’être gérés activement et s’élèvent à 299 millions d'euros5 6 (net de rétrocession et avant impôts) pour la réassurance Vie, dont 241 millions d'euros (net de rétrocession et avant impôts) sont issus du portefeuille de mortalité aux Etats-Unis, en hausse de 75 millions d’euros (net de rétrocession et avant impôts) au troisième trimestre 2021. Pour les activités de réassurance de dommages et de responsabilité, les sinistres sont stables depuis le 30 juin 2021, s’élevant à 109 millions d'euros (net de rétrocession et avant impôts) au cours des neuf premiers mois de 2021. Par ailleurs, SCOR a bénéficié d’un impact exceptionnel positif lié à la réévaluation d’une participation à hauteur de 64 millions d'euros7 suite à l'introduction en bourse de Doma Holdings, ce qui démontre le succès de la stratégie d’investissement du Groupe dans des nouvelles « ventures » se concentrant sur des sociétés AssurTech spécialisées dans la souscription.

  • Les primes brutes émises du Groupe atteignent EUR 13 047 millions au cours des neuf premiers mois de 2021, en hausse de 10,1 % à taux de change constant par rapport aux neuf premiers mois de 2020 (en hausse de 6,2 % à taux de change courant).

  • SCOR Global P&C enregistre des primes brutes émises en hausse de 16,7 % à taux de change constant par rapport aux neuf premiers mois de 2020 (en hausse de 12,1 % à taux de change courant), bénéficiant d’un environnement de marché porteur à la fois en réassurance et en assurance. Le ratio combiné net atteint 102,7 % au cours des neuf premiers mois de 2021, dont 14,8 % de sinistres liés aux catastrophes naturelles et 2,3 % de sinistres liés à la Covid-19.

  • SCOR Global Life enregistre une progression des primes brutes émises de 5,0 % à taux de change constant par rapport aux neuf premiers mois de 2020 (en hausse de 1,7 % à taux de change courant). Sur cette période, SCOR Global Life affiche une marge technique de 11,3 %, du fait de la prise en compte de la récente transaction sur le portefeuille d’affaires en-cours (in-force) Vie.

  • SCOR Global Investments dégage un rendement des actifs de 2,3 %8 au cours des neuf premiers mois de 2021.

  • Le ratio de coûts du Groupe s’établit à 4,3 % des primes brutes émises au cours des neuf premiers mois de 2021, et est inférieur à l’hypothèse d’environ 5,0 % du plan « Quantum Leap ».

  • Le résultat net du Groupe atteint EUR 339 millions pour les neuf premiers mois de 2021. Le rendement annualisé des capitaux propres (ROE) ressort à 7,3 %, soit 683 points de base au-dessus du taux sans risque9.

  • Le Groupe dégage un cash-flow opérationnel élevé de EUR 2 018 millions au cours des neuf premiers mois de 2021 dont 860 millions sont liés à la récente transaction sur le portefeuille d’affaires en-cours (in-force) Vie. Les liquidités totales du Groupe ressortent à un niveau élevé de EUR 3,3 milliards au 30 septembre 2021.

  • Les capitaux propres du Groupe atteignent EUR 6 315 millions10 au 30 septembre 2021. Il en ressort un actif net comptable par action élevé de EUR 34,13, contre EUR 33,01 au 31 décembre 2020.

  • Le ratio d’endettement financier du Groupe s’établit à 28,0 % au 30 septembre 2021, en baisse de 0,5 points par rapport au 31 décembre 2020.

  • Le ratio de solvabilité du Groupe au 30 septembre 2021 est estimé à 225 %11, au-dessus de la plage de solvabilité optimale de 185 % - 220 % définie dans le plan stratégique « Quantum Leap ».

Un programme de rachat d’actions à hauteur de EUR 200 millions commençant le 28 octobre 2021 et finalisé au plus tard d’ici mars 2022

Les rachats d’actions sont une manière relutive de déployer le capital et de créer de la valeur pour les actionnaires de SCOR.

La transaction récente sur le portefeuille d’affaires en-cours (in-force) Vie, qui a été finalisée le dernier jour du deuxième trimestre 2021, a permis de dégager une valeur considérable, générant 1,0 milliard de dollars de cash-flow tout en donnant au Groupe des degrés de liberté supplémentaires pour une gestion du capital créatrice de valeur. A la fin du deuxième trimestre 2021, le niveau de solvabilité estimé de SCOR était élevé s’établissant à 245 %, bien au-dessus de la plage de solvabilité optimale de 185 % - 220 %.

SCOR a évalué les différentes options afin de redéployer le capital de façon optimale, et de créer de la valeur sur le long terme pour les actionnaires de SCOR et tendre vers le haut de la fourchette de la plage de solvabilité optimale de 185 % - 220 %. Tel qu’annoncé le 8 septembre 2021 lors de la Journée Investisseurs, SCOR continuera à déployer de façon proactive son capital afin de :

  • Saisir des opportunités de croissance rentable dans un marché de la réassurance de dommages et de responsabilité qui connait des hausses tarifaires continues, et rééquilibrer son exposition vers les branches de dommages et de responsabilité, tout en remaniant son portefeuille aux dépens des activités plus volatiles de réassurance des catastrophes naturelles, et en s’appuyant sur la rétrocession pour protéger ses résultats ;

  • Poursuivre activement la diversification du portefeuille d’investissements vers des actifs créateurs de valeur pour atteindre une part de 10% à la fin de l’année 2022, tout en déployant son excédent de liquidité dans des obligations d’entreprises (le réinvestissement de l’excédent de liquidité est en bonne voie et sera finalisé au quatrième trimestre 2021), et en conservant une duration en grande partie équilibrée comme par le passé.

Compte tenu des décisions d’allocation du capital pour 2022 de poursuivre une croissance profitable, le ratio de solvabilité du Groupe est estimé à 225 %12 au 30 septembre 2021. La révision proposée de la directive-cadre Solvabilité II présentée par la Commission Européenne le 22 septembre 2021, devrait renforcer la solvabilité du Groupe à moyen terme.

Compte tenu de ce niveau de capital, sachant que la saison des ouragans aux Etats-Unis touche à sa fin et que les contraintes réglementaires ont été levées depuis le 1er octobre 2021 par l’ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution)13 à l’encontre d’une distribution en capital (dividendes et rachats d’actions), SCOR lance un programme de rachat d’actions de 200 millions d’euros qui débutera le 28 octobre 2021 et qui sera entièrement exécuté dans le marché au plus tard d’ici à la fin du mois de mars 2022. La mise en œuvre du rachat d’actions dépendra des conditions de marché. L’impact de ce programme de rachat d’actions sur le ratio de solvabilité du Groupe est estimé à 4 points14, soit 225 %. SCOR a l’intention d’annuler toutes les actions rachetées.

La politique de dividendes reste inchangée : SCOR continue de privilégier le versement de dividendes comme moyen de rémunération pour ses actionnaires et poursuit sa politique attractive de dividendes déjà mise en œuvre par le passé.

Le rachat d’actions sera réalisé dans le cadre de l’autorisation octroyée par l’assemblée générale du 30 juin 2021. Pour mener à bien ce rachat, SCOR pourrait conclure des mandats avec des prestataires de services d’investissement indépendants.

SCOR prend des mesures proactives afin d’améliorer sa performance opérationnelle

SCOR entreprend des actions d’amélioration de sa performance opérationnelle :

  • Dans le cadre des renouvellements de janvier, le Groupe saisira des opportunités de croissance rentable dans un marché de la réassurance de dommages et de responsabilité qui connait des hausses tarifaires continues et rééquilibrera son exposition vers les branches de dommages et de responsabilité.

  • Le Groupe réduira son exposition aux activités de réassurance des catastrophes naturelles en modifiant la répartition de son portefeuille, et en s’appuyant sur la rétrocession pour limiter la volatilité de ses résultats.

  • SCOR se concentre sur la profitabilité technique de chaque marché, de chaque ligne d’activité, de chaque client, et de chaque contrat afin de rémunérer le capital alloué en fonction des hypothèses du plan stratégique « Quantum Leap ».

  • SCOR accroît son appétence au risque à l’actif en investissant dans des actifs créateurs de valeur. La liquidité sera réduite passant de 16 % au 30 juin 2021 à 9 % à la fin de l’année 2021.

  • SCOR poursuit ses actions en faveur de la gestion du capital afin d’optimiser son bilan.

SCOR prépare activement son prochain plan stratégique

SCOR atteint avec succès les objectifs de son plan stratégique « Quantum Leap » qui s’achèvera à la fin de l’année 2022. Au printemps 2022, SCOR présentera les orientations du nouveau plan stratégique qui démarrera le 1er janvier 2023.

Le Groupe est activement engagé dans la préparation de son prochain plan stratégique, qui s'appuie sur :

  • Une étude exploratoire afin de renforcer le fonds de commerce de SCOR et créer de la valeur pour ses actionnaires ;

  • Une analyse approfondie de la performance du portefeuille de SCOR afin d’optimiser la valeur intrinsèque de son activité principale ;

  • Une revue du modèle opérationnel de SCOR afin d’optimiser pleinement son organisation agile et flexible ;

  • Une analyse des options disponibles afin d’améliorer la gestion de son capital et de ses ressources financières.

Le Groupe s’appuie sur une politique de souscription forte et disciplinée et entend se concentrer sur la culture et les talents, le leadership et la performance économique afin de construire une proposition de valeur différenciante et atteindre ses deux objectifs principaux : rentabilité et solvabilité.

Denis Kessler, Président de SCOR, a déclaré : « Compte tenu de la récente levée des contraintes réglementaires en matière de distribution de capital, le conseil d'administration a décidé de lancer un programme de rachat d'actions de 200 millions d’euros eu égard, d'une part, au niveau très élevé de solvabilité du Groupe après prise en compte du montant de capital requis afin de poursuivre sa croissance rentable en 2022, et d'autre part, à l'actif net par action élevé qui rend une telle opération très bénéfique pour les actionnaires de SCOR. Par ailleurs, le conseil d’administration a réaffirmé la politique de dividende attractive menée activement par le Groupe dans le passé.»

Laurent Rousseau, Directeur général de SCOR, a déclaré : « C'est la mission principale de SCOR en tant que réassureur global de premier rang d'accompagner nos clients et partenaires afin qu’ils soient plus résilients dans un environnement de plus en plus volatile. Grâce à l'application stricte de nos piliers stratégiques, SCOR absorbe les chocs et continue de gérer sa croissance, d'améliorer sa rentabilité et réduire la volatilité de ses résultats. Dans ce contexte, SCOR déploie son capital de manière proactive afin de créer de la valeur sur le long terme pour ses actionnaires. Le programme de rachat d’actions que nous annonçons aujourd’hui témoigne de la confiance que nous avons dans notre solvabilité et dans notre capacité à croître de manière profitable. A la suite de ses actions de gestion du capital, SCOR conserve une protection du capital solide dans un environnement de marché volatile, et où la solidité financière est un différenciateur. SCOR va ainsi récolter les bénéfices d’un fonds de commerce profond et saisir les opportunités attractives de croissance à long terme qui se dessinent dans un environnement de risque en mutation. »

*

* *

Chiffres clés du groupe SCOR pour les neuf premiers mois de 2021 et le troisième trimestre 2021

Neuf premiers mois

Troisième trimestre

en EUR millions
(à taux de change courant)

9 mois
2021

9 mois
2020

Variation

3e trimestre
2021

3e trimestre
2020

Variation

Primes brutes émises

13 047

12 283

+6,2 %

4,606

4,088

+12,7 %

Ratio de coûts du Groupe

4,3 %

4,4 %

-0,1 pt

4,0 %

3,7 %

+0,3 pt

ROE annualisé

7,3 %

2,9 %

+4,4 pts

-2,6 %

7,1 %

-9,7 pts

Résultat net*

339

135

+151,1 %

-41

109

-137,6 %

Capitaux propres**

6 315

6 249

+1,1 %

6 315

6 249

+1,1 %

* Résultat net consolidé, part du Groupe
** A fin septembre

SCOR Global P&C enregistre une forte croissance malgré une rentabilité impactée par les catastrophes naturelles

Au cours des neuf premiers mois de 2021, SCOR Global P&C enregistre une croissance de 16,7 % à taux de change constant (12,1 % à taux de change courant), avec EUR 6 012 millions de primes brutes émises. L’augmentation significative des primes brutes émises fait suite aux excellents renouvellements intervenus au cours de l’année 2021 pour la réassurance et l’assurance de spécialités. L’effet de change significatif constaté s’explique par la dépréciation du dollar comparé à l’euro15.

Chiffres clés de SCOR Global P&C :

Neuf premiers mois

Troisième trimestre

en EUR millions (à taux de change courant)

9 mois
2021

9 mois
2020

Variation

3e trimestre
2021

3e trimestre
2020

Variation

Primes brutes émises

6 012

5 365

+12,1 %

2 244

1 847

+21,5 %

Ratio combiné net

102,7 %

100,7 %

+2,0 pts

112,0 %

97,5 %

+14,5 pts

SCOR Global P&C enregistre un ratio combiné net de 102,7 % au cours des neuf premiers mois de 2021, incluant :

  • Une charge due aux catastrophes naturelles de 14,8 % au cours des neuf premiers mois 2021, en raison d’une forte sinistralité liée aux catastrophes naturelles au premier trimestre 2021 (charge de 12,6 %) et au troisième trimestre (charge de 24,3 %). Les évènements significatifs du troisième trimestre 2021 incluent les inondations en Europe (EUR 206 millions net de la rétrocession) et l’ouragan Ida aux Etats-Unis (EUR 137 millions net de la rétrocession).

  • Un ratio attritionnel net intégrant les commissions s’élève à 79,3 %, hors sinistres liés à la Covid-19, soit 3,5 points de moins que sur les neuf premiers mois de 2020, soutenu à la fois par l’amélioration de la rentabilité sous-jacente et par une diminution des sinistres industriels et commerciaux.

  • Des sinistres liés à la Covid-19 à hauteur de EUR 109 millions16 enregistrés au premier semestre 2021 sans changement sur le troisième trimestre 2021.

  • Des frais de gestion de 6,3% sachant que l’exercice 2020 avait bénéficié d’éléments exceptionnels non récurrents.

SCOR Global Life enregistre une solide performance soutenue par la récente transaction sur le portefeuille d’affaires en cours (in-force) Vie

Au cours des neuf premiers mois de 2021, les primes brutes émises de SCOR Global Life s’élèvent à EUR 7 035 millions, en hausse de 5,0 % à taux de change constant (+1,7 % à taux de change courant) par rapport aux neuf premiers mois de 2020. La croissance des primes brutes émises est générée par le développement continu du fonds de commerce. Toutes les régions du monde ont enregistré une croissance dynamique, en particulier en Asie. L’impact de l’accord de rétrocession (in-force) Vie a amélioré la diversification régionale du portefeuille Vie, avec une part de l’activité enregistrée aux Etats-Unis sur les primes nettes émises s’élevant désormais à 41% au cours des neuf premiers mois 2021 (contre 47% sur les neuf premiers mois 2020).

Chiffres clés de SCOR Global Life :

Neuf premiers mois

Troisième trimestre

en EUR millions (à taux de change courant)

9 mois
2021

9 mois
2020

Variation

3e trimestre
2021

3e trimestre
2020

Variation

Primes brutes émises

7 035

6 918

+1,7 %

2 362

2 241

+5,4 %

Marge technique Vie

11,3 %

5,8%

+5,5 pts

7,9 %

6,7%

+1,2 pts

Au cours des neuf premiers mois de 2021, la marge technique de SCOR Global Life a bénéficié de l’impact exceptionnel relatif à la mise en place de l’accord de rétrocession du portefeuille (in-force) Vie, plus que compensant les coûts des sinistres liés à la Covid-19.

Le résultat technique s’élève à EUR 622 millions et inclut un gain net de EUR 313 millions17 liée à la mise en place des traités de rétrocession du portefeuille (in-force) Vie.

La charge totale des sinistres liés à la Covid-19 comptabilisés sur les neuf premiers mois 2021 s’établit à EUR 299 millions18)19), dont

  • EUR 241 millions (net de rétrocession et avant impôts) issus du portefeuille aux Etats-Unis. Cela représente une hausse de EUR 75 millions (net de rétrocession et avant impôts) par rapport au premier semestre 2021, dont EUR 21 millions (net de rétrocession et avant impôts) liés aux décès comptabilisés sur les trimestres précédents ;

  • EUR 58 millions20 (net de rétrocession et avant impôts) attribuables à tous les autres marchés, en hausse de EUR 17 millions par rapport au premier semestre 2021.

La performance sous-jacente de l’activité reste solide et, hors sinistres liés à la Covid-19 et les impacts exceptionnels relatifs à l’accord de rétrocession (in-force) Vie, la Marge Technique devrait être en ligne avec l’hypothèse de fourchette révisée du plan « Quantum Leap » comprise entre ~8,2% et 8,4%.

Sur la base des perspectives actuelles relatives au développement de la pandémie de la Covid-19, la marge technique de l’activité sur l’exercice 2021 (hors impact exceptionnel lié à l’accord de rétrocession), devrait rester dans la fourchette comprise entre ~5,5% et 6,0%.

SCOR Global Investments affiche un rendement des actifs investis de 2,3 %21 au cours des neuf premiers mois de 2021 et confirme le réinvestissement de son excès de liquidité dans les obligations d’entreprise au quatrième trimestre 2021

Le total des placements atteint EUR 30,3 milliards, dont EUR 22,0 milliards d’actifs totaux et EUR 8,3 milliards de fonds déposés chez les cédantes22.

Le réinvestissement des liquidités dans les obligations d’entreprise, y compris les EUR 860 millions perçus à la suite du récent accord de rétrocession, a commencé en juillet 2021 :

  • Les liquidités représentent 14 % du total des actifs (contre 16 % au second trimestre 2021) ;

  • Le portefeuille comprend 40 % d’obligations d’entreprises (contre 36 % au second trimestre 2021) ;

  • Le portefeuille obligataire est de très bonne qualité, avec une notation moyenne de A+ et une duration de 3,0 ans 23.

  • Le programme de réinvestissement des liquidités sera finalisé au quatrième trimestre 2021.

Les investissements additionnels dans les actifs créateurs de valeur sont aussi en bonne voie.

Le portefeuille d’actifs reste très liquide, avec EUR 10,4 milliards de cash-flows financiers 24 attendus au cours des 24 prochains mois.

Chiffres clés de SCOR Global Investments :



Neuf premiers mois

Troisième trimestre

en EUR millions (à taux de change courant)

9 mois
2021

9 mois
2020

Variation

3e trimestre
2021

3e trimestre
2020

Variation

Total des placements

30 330

28 440

+6,6 %

30 330

28 440

+6,6 %

22 000

20 414

+7,8 %

22 000

20 414

+7,8 %

8 330

8 026

+3,8 %

8 330

8 026

+3,8 %

Rendement des placements*

1,9 %

2,2 %

-0,3 pt

1,6 %

2,3 %

-0,7 pt

Rendement des actifs**

2,3 %

2,6 %

-0,3 pt

1,9 %

2,6 %

-0,7 pt

(*) Annualisé, après prise en compte des intérêts sur les dépôts (à savoir les intérêts sur les fonds déposés chez les cédantes).

(**) Annualisé, sans prise en compte des intérêts sur les dépôts (à savoir les intérêts sur les fonds déposés chez les cédantes).

Les produits financiers des actifs en portefeuille atteignent EUR 357 millions au cours des neuf premiers mois de 2021, dont EUR 107 millions de plus-values réalisées pour une large part sur le portefeuille obligataire au cours du premier semestre 2021, ce qui se traduit par un rendement des actifs investis de 2,3 %25 au cours de neuf premiers mois de 2021. Le rendement récurrent s’établit à 1,7 % sur les neuf premiers mois 2021 sous l’effet de la faiblesse des taux d’intérêt et quasiment sans dépréciations d’actifs, ce qui témoigne de la résilience et de la qualité du portefeuille.

Le taux de réinvestissement s’élève à 1,7 % à la fin des neuf premiers mois de 202126.

Dans les conditions de marché actuelles, le rendement annualisé des actifs pour l’exercice 2021 est attendu dans la fourchette comprise entre 2,0 % et 2, 3%, et pour l’exercice 2022 entre 1,8 % et 2,3 %.

*

* *

ANNEXE

1 - Chiffres clés du compte de résultat des neuf premiers mois de 2021 et du troisième trimestre 2021

Neuf premiers mois

Troisième trimestre

en EUR millions (valeurs arrondies, à taux de change courant)

9 mois 2021

9 mois 2020

Variation

3e trimestre 2021

3e trimestre 2020

Variation

Primes brutes émises

13 047

12 283

+6,2 %

4 606

4 088

+12,7 %

Primes brutes émises P&C

6 012

5 365

+12,1 %

2 244

1 847

+21,5 %

Primes brutes émises Vie

7 035

6 918

+1,7 %

2 362

2 241

+5,4 %

Produits financiers

411

462

-11,0 %

116

160

-27,5 %

Résultat opérationnel

588

308

+90,9 %

-18

180

-110,0 %

Résultat net1

339

135

+151,1 %

-41

109

-137,6 %

Bénéfice par action (EUR)

1.82

0.73

+150,7 %

-0.22

0.59

-137,7 %

Cash-flow opérationnel

2 018

661

+205,3 %

1 487

317

+369,0 %

1: Résultat net consolidé, part du Groupe.


2 - Principaux ratios du compte de résultat des neuf premiers mois de 2021 et du troisième trimestre 2021

Neuf premiers mois

Troisième trimestre

9 mois 2021

9 mois 2020

Variation

3e trimestre 2021

3e trimestre 2020

Variation

Rendement des placements 1

1,9 %

2,2 %

-0,3 pt

1,6 %

2,3 %

-0.7 pt

Rendement des actifs1,2

2,3 %27

2,6 %

-0,3 pt

1,9 %

2,6 %

-0.7 pt

Ratio combiné net P&C3

102,7 %

100,7 %

+2,0 pts

112,0 %

97,5 %

+14,5 pts

Marge technique Vie 4

11,3 %

5,8 %

+5,5 pts

7,9 %

6,7 %

+1,2 pt

Ratio de coûts du Groupe 5

4,3 %

4,4 %

-0,1 pt

4,0 %

3,7 %

+0,3 pt

Rendement annualisé des capitaux propres (ROE) 1

7,3 %

2,9 %

+4,4 pts

-2,6 %

7,1 %

-9,7 pts

1. Annualisé ; 2. Hors fonds déposés chez les cédantes ; 3. Le ratio combiné correspond à la somme du total des sinistres, du total des commissions et du total des frais de gestion P&C, divisée par les primes nettes acquises de SCOR Global P&C ; 4. La marge technique de SCOR Global Life correspond au résultat technique, divisé par les primes nettes acquises de SCOR Global Life ; 5. Le ratio de coûts correspond au total des frais de gestion divisé par les primes brutes émises.

3 - Chiffres clés du bilan au 30 septembre 2021 (en EUR millions, à taux de change courant)

Au 30 septembre 2021

Au 31 décembre 2020

Variation

Total des placements 1,2

30 330

28 611

+6.0%

Provisions techniques (brutes)

33 795

30 501

+10.8%

Capitaux propres

6 315

6 177

+2.2%

Actif net comptable par action (EUR)

34.13

33,01

+3.4%

Ratio d’endettement

28,0 %

28,5 %

-0.5 pts

Total des liquidités3

3 292

1 989

+65.6%

1 Le total des placements comprend les actifs et fonds déposés chez les cédantes et autres dépôts, les coupons courus, les obligations catastrophes, les obligations indexées sur le risque de mortalité, ainsi que les dérivés de change. 2 Hors actifs nets pour le compte d’investisseurs tiers. 3 Inclut la trésorerie et l’équivalent de trésorerie.

4 — Objectifs du plan « Quantum Leap »

Objectifs

Rentabilité

ROE > 800 points de base au-dessus du taux sans risque à cinq ans1 au cours du cycle

Solvabilité

Ratio de solvabilité dans la zone optimale comprise entre 185 % et 220 %

1. Le taux sans risque est calculé sur la base d’une moyenne mobile sur cinq ans des taux sans risque à cinq ans.

5 — Hypothèses du plan « Quantum Leap »

Hypothèses

P&C



Croissance des primes brutes émises

~4 % à 8 % p.a.

Ratio combiné net

~95 % à 96 %

Croissance de la Value of New Business1

~6 % à 9 % p.a.

Life



Croissance des primes brutes émises

~3 % à 6 % p.a.

Marge technique nette

~7,2 % à 7,4 %

Croissance de la Value of New Business1

~6 % à 9 % p.a.

Investissements

Rendement des actifs

~2,4 % à 2,9 %2

Groupe







Croissance des primes brutes émises

~4 % à 7 % p.a.

Ratio d’endettement financier

~25 %

Croissance de la Value of New Business1

~6 % à 9 % p.a.

Ratio de coûts

~5,0 %

Taux d’imposition

~20 % à 24 %

  1. Valeur des affaires nouvelles après prise en compte de la marge de risque (« Risk margin ») et des impôts.

    1. Rendement annualisé moyen des actifs sur la durée du plan, dans les conditions économiques et financières prévalant à l’été 2019.

Contacts

Communications
Lauren Burns Carraud
+33 (0)1 58 44 76 62
lburns@scor.com

Relations Investisseurs
Olivier Armengaud
+33 (0)1 58 44 86 12
oarmengaud@scor.com

www.scor.com

LinkedIn: SCOR | Twitter: @SCOR_SE

Généralités
Les chiffres présentés dans ce document peuvent ne pas correspondre exactement aux totaux des tableaux et du texte. Les pourcentages et les variations en pourcentage sont calculés sur des chiffres complets (y compris les décimales) ; par conséquent, le document peut contenir des différences non significatives dans les sommes et les pourcentages en raison des arrondis. Sauf indication contraire, les sources pour le classement des entreprises et les positions sur le marché sont internes.

Déclarations prévisionnelles
Ce document contient des déclarations et des informations prévisionnelles sur les objectifs de SCOR, notamment en ce qui concerne les projets actuels ou futurs de SCOR.

Ces déclarations sont parfois identifiées par l'utilisation du futur ou du mode conditionnel, ainsi que par des termes tels que "estimer", "croire", "avoir pour objectif de", "avoir l'intention de", "s'attendre à", "aboutir à", "devoir" et autres expressions similaires.

Il convient de noter que la réalisation de ces objectifs et de ces déclarations et informations prévisionnelles dépend des circonstances et des faits qui se produiront à l'avenir.

Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces déclarations et informations prévisionnelles. Les déclarations et informations prévisionnelles et les informations relatives aux objectifs peuvent être influencées par des risques connus ou non, des incertitudes identifiées ou non, et d'autres facteurs susceptibles de modifier sensiblement les résultats, les performances et les réalisations futurs, prévus ou attendus par SCOR.

En particulier, il convient de noter que l’impact de la crise du Covid-19 sur les activités et résultats de SCOR ne peut pas être évalué avec précision à ce stade, compte tenu notamment de l'incertitude liée à la fois à l'ampleur, à l’évolution et à la durée de la pandémie de Covid-19, aux effets à court, moyen et long terme sur la santé et l’économie, ainsi qu’aux effets possibles de futures décisions gouvernementales ou évolutions juridiques dans ce contexte.

Par conséquent, toutes les évaluations et tous les chiffres présentés dans ce document sont nécessairement des estimations basées sur des analyses évolutives, et comprennent un large éventail d'hypothèses théoriques, qui sont très évolutives.

Les informations relatives aux risques et incertitudes pouvant affecter l'activité de SCOR sont présentées dans le Document de Référence Universel 2020 déposé le 2 mars 2021 sous le numéro D.21-0084 auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF) et dans le rapport financier semestriel de SCOR SE pour le semestre clos le 30 juin 2021 disponible sur le site Internet de SCOR www.scor.com

En outre, ces déclarations prévisionnelles ne sont pas des "prévisions de bénéfice" au sens de l'article 1 du règlement délégué de la Commission (UE) 2019/980.

SCOR ne s’engage en aucun cas à publier des modifications ou des actualisations de ces déclarations et informations prévisionnelles.

Informations financières
Les informations financières du Groupe contenues dans ce document sont préparées sur la base des IFRS et des interprétations publiées et approuvées par l'Union Européenne.
Sauf indication contraire, les postes du bilan, du compte de résultat et les ratios de l'exercice précédent n'ont pas été reclassés.
Le calcul des ratios financiers (tels que la valeur comptable par action, le rendement des investissements, le rendement des actifs investis, le ratio de coût du groupe, le rendement des capitaux propres, le ratio combiné net et la marge technique vie) sont détaillés dans les annexes de la présentation des résultats financiers du troisième trimestre 2021 (page 15).
Les résultats financiers du troisième trimestre 2021 présentés ici n’ont pas été audités. Sauf indication contraire, tous les chiffres sont présentés en euros. Tout chiffre pour une période postérieure au 30 septembre 2021 ne doit pas être considéré comme une prévision des résultats financiers attendus pour ces périodes.
Le ratio de solvabilité n’est pas une valeur auditée.
Cette publication est réalisée conformément à l’article 17 du règlement (EU) n°596/2014 du 16 avril 2014.

Rachat d’actions
Le descriptif du programme de rachat d’actions figure dans le Document d’Enregistrement Universel 2020 déposé le 2 mars 2021.
Le rachat d’actions sera réalisé conformément au Règlement Abus de Marché (EU) n°596/2014, tel que modifié, et à la législation déléguée.


1 A taux de change constant 2 Le taux sans risque est calculé sur la base d’une moyenne mobile sur cinq ans des taux sans risque à cinq ans (43 points de base au troisième trimestre 2021). 3 Ratio de solvabilité estimé à 229 % avant la prise en compte du programme de rachat d’actions et 225 % après la prise en compte du programme de rachat d’actions 4 Ratio de solvabilité estimé à 229 % avant la prise en compte du programme de rachat d’actions et 225 % après la prise en compte du programme de rachat d’actions 5 Net de la réduction de la sinistralité liée à la grippe saisonnière aux États-Unis, net de rétrocession et avant impôts, IBNR compris 6 Les sinistres liés à la Covid-19 de EUR 268 millions (net de rétrocession et avant impôts) ont été publiés au premier semestre 2021 avant l’impact de la transaction sur le portefeuille (in-force) Vie. Les montants équivalents des sinistres totaux liés à la Covid-19, net de l’impact de rétrocession des traités, se sont élevés à EUR 207 millions (net de rétrocession et avant impôts) dont EUR 166 millions (net de rétrocession et avant impôts) issus du portefeuille Vie aux Etats-Unis et EUR 41 millions (net de rétrocession et avant impôts) attribuables à tous les autres marchés. 7 Doma Holdings, Inc. (anciennement States Title Holding, Inc.) (« Doma ») a finalisé son regroupement avec Capitol Investment Corp. V (NYSE: CAP) (“Capitol”) le 28 juillet 2021. Suite à son introduction en bourse, les actions Doma (classifiées en actions disponibles à la vente au bilan de SCOR) initialement comptabilisées sous la forme d’actions préférentielles ont été converties en actions ordinaires conduisant à leur décomptabilisation étant donné que les droits relatifs aux cash flows ont été substantiellement modifiés. Ceci a engendré un impact dans le compte de résultat du troisième trimestre de 105 millions de dollars (89 millions d’euros) avant impôts 8 Le rendement des actifs investis exclut la plus-value en capital de 89 millions d’euros réalisée à la suite de la transaction sur Doma, qui est un investissement « venture » non détenu pour des objectifs d’investissements 9 Le taux sans risque est calculé sur la base d’une moyenne mobile sur cinq ans des taux sans risque à cinq ans (43 points de base au troisième trimestre 2021) 10 Excluant l’impact du programme de rachat d’actions 11 Ratio de solvabilité estimé à 229 % avant la prise en compte du programme de rachat d’actions et à 225 % après la prise en compte du programme de rachat d’actions 12 Ratio de solvabilité estimé à 229 % avant la prise en compte du programme de rachat d’actions et à 225 % après la prise en compte du programme de rachat d’actions 13 Communiqué de presse de l’ACPR : https://acpr.banque-france.fr/communique-de-presse/lacpr-confirme-la-levee-de-sa-recommandation-sur-les-distributions-dividendes-rachats-daction 14 Le volume mensuel d’actions SCOR à acquérir dépendra des conditions de marché, dans les limites fixées par le Règlement Abus de Marché (EU) n°596/2014, tel que modifié, et la législation déléguée. En se basant sur un cours de l’action SCOR au 26 octobre 2021, le rachat d’actions devrait s’élever à 8,0 millions d’actions, soit 4,3 % du capital 15 Voir page 30 de la présentation des résultats des neuf premiers mois de 2021 pour plus de détails. 16 Net de rétrocession, net de primes de reconstitution et avant impôts. 17 Impact de EUR 346 millions de l’accord de rétrocession (in-force) Vie sur le résultat technique net au premier semestre 2021 incluant un impact Jour 1 de EUR 313 millions 18 Net de la réduction de la sinistralité liée à la grippe saisonnière aux États-Unis, net de rétrocession et avant impôts, IBNR compris 19 Les sinistres liés à la Covid-19 de EUR 268 millions (net de rétrocession et avant impôts) ont été publiés au premier semestre 2021 avant l’impact de la transaction sur le portefeuille (in-force) Vie. Les montants équivalents des sinistres totaux liés à la Covid-19, net de l’impact de rétrocession des traités, se sont élevés à EUR 207 millions (net de rétrocession et avant impôts) dont EUR 166 millions (net de rétrocession et avant impôts) issus du portefeuille Vie aux Etats-Unis et EUR 41 millions (net de rétrocession et avant impôts) attribuables à tous les autres marchés 20 Représente une augmentation de EUR 17 millions (net de rétrocession et avant impôts) comparé au premier semestre 2021 21 Le rendement des actifs investis exclut la plus-value en capital de 89 millions d’euros réalisée à la suite de la transaction sur Doma, qui est un investissement « venture » non détenu pour des objectifs d’investissements 22 Fonds détenus par les cédantes et autres dépôts. 23 Contre une duration du portefeuille obligataire de 2,8 ans au second trimestre 2021 (duration des actifs totaux de 3,0 ans, contre 3,0 ans au premier semestre 2021). 24 Au 30 septembre 2021. Flux financiers susceptibles d’être investis, notamment soldes de trésorerie courante ainsi que coupons et remboursements futurs. 25 Le rendement des actifs investis exclut la plus-value en capital de 89 millions d’euros réalisée à la suite de la transaction sur Doma, qui est un investissement « venture » non détenu pour des objectifs d’investissements. 26 Ce taux correspond aux taux de réinvestissement théoriques fondés sur l’allocation des classes d’actifs de rendement (à savoir le portefeuille obligataire, les prêts et l’immobilier) au troisième trimestre 2021, conformément aux hypothèses actuelles de duration des réinvestissements et aux écarts de rendement (spreads), taux de change et courbes de taux au 30 septembre 2021. 27 Le rendement des actifs investis exclut la plus-value en capital de 89 millions d’euros réalisée à la suite de la transaction sur Doma, qui est un investissement « venture » non détenu pour des objectifs d’investissements.


Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles