La bourse est fermée
  • Dow Jones

    32 637,19
    +516,91 (+1,61 %)
     
  • Nasdaq

    11 740,65
    +305,91 (+2,68 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0734
    +0,0049 (+0,46 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    27 558,46
    -392,66 (-1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    642,36
    -18,78 (-2,84 %)
     
  • S&P 500

    4 057,84
    +79,11 (+1,99 %)
     

Les résultats d'entreprises font remonter la Bourse de Paris

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris (AFP/ERIC PIERMONT) (ERIC PIERMONT)

La Bourse de Paris reprenait de la vigueur jeudi, en hausse de 1,76%, les nombreux résultats d'entreprises rassurant les investisseurs dans un contexte incertain.

L'indice vedette CAC 40 avançait de 113,16 points à 6.558,42 points vers 09H40. La veille, il avait brisé une série de trois baisses par une hausse de 0,48%.

Les gros noms de la cote, comme TotalEnergies ou Sanofi, ont dévoilé leurs comptes du premier trimestre et ont engrangé d'importants bénéfices.

"C'est dans les résultats d'entreprises que les espoirs se portent désormais pour trouver les catalyseurs nécessaires afin de rebondir", confirment les analystes de Saxo Banque.

Un premier sursaut est venu des États-Unis, avec les résultats salués de Meta (Facebook). Le groupe prenait même 18% dans les échanges électroniques entre séances.

Ces publications donnent quelques raisons de se réjouir à des investisseurs qui en manquent depuis plusieurs semaines.

Entre inflation au plus fort depuis des décennies dans les pays occidentaux et perspectives de croissance diminuées, les courtiers restent prudents dans leurs investissements dans les marchés actions.

La guerre en Ukraine pèse aussi sur les marchés européens, avec le groupe russe Gazprom qui a annoncé mercredi avoir suspendu toutes ses livraisons de gaz à la Bulgarie et à la Pologne.

L'euro faiblissait encore face au dollar, à 1,0540 dollar (-0,16%), au plus bas depuis plus de cinq ans.

Près de 5 milliards de dollars de bénéfice pour TotalEnergies

TotalEnergies, porté par le rebond des prix de l'énergie, a engrangé au premier trimestre un bénéfice net en hausse de 48% à 4,9 milliards de dollars, malgré les dépréciations liées à la Russie. Le titre prenait 2,24% à 46,15%.

La tech encore en forme

Dans le sillage des bons résultats de Meta et de ceux enregistrés sur la place parisienne depuis plusieurs jours, le secteur technologique était en hausse.

Le géant français de l'informatique Capgemini (+3,70% à 193,40 euros) a enregistré une croissance record de son chiffre d'affaires de 17,7% au premier trimestre 2021 (à taux de change constants).

Sur l'indice vedette, STMicroelectronics suivait (+2,85% à 36,05 euros).

Pernord Ricard améliore ses marges

Le titre du géant des spriritieux montait de 1,18% à 197,80 euros, après avoir annoncé une hausse de 25% de ses ventes au troisième trimestre de son exercice décalé et a prévu "une amélioration de sa marge opérationnelle".

Euronext CAC40

fs/cdc/lum

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles