La bourse est fermée

Résultats annuels 2019 de CARBIOS, leader mondial du recyclage et de la biodégradation enzymatique des plastiques

  • Partenariats stratégiques avec Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe qui ont rejoint le Consortium PET fondé avec L’Oréal
  • Signature de deux accords exclusifs avec Novozymes, leader mondial de la production d’enzymes
  • Production des premières bouteilles en PET avec 100 % d’Acide Téréphtalique Purifié issu du recyclage enzymatique de plastiques usagés
  • Délivrance de brevets majeurs aux Etats-Unis, en Europe et au Japon
  • Carbiolice : lancement commercial de la technologie EVANESTO® prévu courant 2020
  • Succès d’une augmentation de capital de 14,5 millions d’euros soutenue par l’entrée de nouveaux actionnaires de référence tels que Copernicus AM, L’Oréal via son fonds de capital-investissement BOLD et Michelin Ventures

 

Regulatory News:

CARBIOS (Paris:ALCRB), société française de chimie verte pionnière dans le monde de la bioplasturgie, annonce aujourd’hui ses résultats annuels clos le 31 décembre 2019 et approuvés par le Conseil d’administration de la Société en date du 12 mars 2020.

Jean-Claude Lumaret, Directeur Général de CARBIOS : « 2019 a été une année remarquable pour CARBIOS. Des étapes majeures ont été franchies, notamment au travers du partenariat stratégique conclu avec Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe, qui ont rejoint le Consortium PET fondé avec L’Oréal. Ces collaborations valident non seulement le caractère extrêmement novateur de notre recherche mais contribuent aussi à accélérer la transition de notre technologie de recyclage enzymatique des plastiques et fibres en PET vers sa phase industrielle. Par ailleurs, les accords de co-développements signés avec Novozymes en 2019 sur la biodégradation du PLA, puis début 2020 sur le recyclage du PET, témoignent de la confiance placée dans CARBIOS par le plus grand producteur mondial d’enzymes. Le succès de notre levée de fonds de 14,5 millions d’euros a également permis de sécuriser les ressources financières nécessaires pour lancer la construction de notre usine de démonstration au sein de la Vallée de la Chimie, près de Lyon. Cette opération a considérablement renforcé la visibilité de CARBIOS à l’international avec d’une part l’entrée de nouveaux actionnaires tels que Copernicus AM, L’Oréal via son fonds de capital-investissement BOLD Business Opportunities for L’Oréal Development et Michelin Ventures et d’autre part la confiance renouvelée de nos actionnaires historiques, y.c. Truffle Capital. Forts de ces succès, nous préparons aujourd’hui l’avenir sur les fondements d’une stratégie opérationnelle tournée vers la création de valeur à long terme pour nos actionnaires et le défi d’engager toute l’industrie plastique dans une transition vers un modèle d’économie circulaire. »

Compte de résultat :

(en K€)

31-déc.-2018

31-déc.-2019

(12 mois)

(12 mois)

Produits d’exploitation

1 083

1 450

Charges d’exploitation

5 323

5 986

Résultat d’exploitation

-4 240

-4 535

Résultat financier

-25

-29

Résultat courant avant impôts

-4 265

-4 564

Résultat exceptionnel

-37

15

Impôts sur les bénéfices (Crédit d’impôt recherche)

-1 191

-800

Résultat de l’exercice

-3 110

-3 749

Lors de l’exercice 2019, les produits d’exploitation se sont établis à 1 450 K€ contre 1 083 K€ sur l’exercice précédent. L’activité de la Société étant à ce jour axée sur le développement industriel de ses procédés innovants, l’essentiel des produits d’exploitation provient de subventions et de prestations.

Au 31 décembre 2019, CARBIOS a enregistré 379 K€ de produits liés à la subvention accordée par l’ADEME, correspondant à la clôture de la première étape clé du projet CE-PET et à la provision relative aux dépenses engagées pour la seconde étape clé.

Dans le cadre du contrat de prestation de recherche conclu le 15 février 2017 avec sa filiale CARBIOLICE et prolongé par un avenant jusqu’en 2021, 526 K€ ont également été facturés par la Société à sa filiale sur l’année 2019.

Compte tenu d’une politique soutenue de développement de l’activité opérationnelle et plus particulièrement des travaux menés dans le domaine du recyclage enzymatique des plastiques et fibres en PET, les charges d’exploitation se sont élevées à 5 986 K€ au cours de l’exercice, dont 51% au titre de la Recherche et Développement, contre 5 323 K€ en 2018.

La baisse du taux de consommation des ressources affectées à la R&D s’explique principalement par la diminution des charges externes de R&D avec notamment la cessation de prestations réalisées par l’INRA, qui entrent désormais dans le cadre du projet CE-PET1 visant à accélérer l’industrialisation de la technologie CARBIOS de recyclage enzymatique des plastiques et fibres en PET.

En conséquence, le résultat d’exploitation s’établit en 2019 à -4 535 K€ et le résultat net à -3 749 K€, après prise en compte du Crédit d’Impôt Recherche pour 800 K€.

Bilan simplifié :

Actif (en K€)

2018

2019

Passif (en K€)

2018

2019

 

 

 

Capital

3 260

4 833

Immobilisations incorporelles

691

858

Primes d'émission

19 129

31 275

Immobilisations corporelles

971

2 415

Report à nouveau

-7 256

-10 366

Immobilisations financières

10 802

12 027

 

Subvention d’investissement

15

13

ACTIF IMMOBILISÉ

12 464

15 300

Résultat de l’exercice

-3 110

-3 749

 

 

 

CAPITAUX PROPRES

12 038

22 005

Stocks

15

21

 

 

 

Créances

1 478

1 065

AVANCES CONDITIONNÉES

3 707

4 250

Disponibilités et VMP

5 149

15 915

Emprunts

1 866

3 818

Charges constatées d’avance

38

75

Fournisseurs et comptes rattachés

1 061

1 387

ACTIF CIRCULANT

6 680

17 076

Autres dettes

477

750

 

 

 

 

Produits constatés d’avance

0

176

Charges à répartir

6

11

 

DETTES

3 404

6 131

TOTAL ACTIF

19 149

32 386

 

 

 

 

 

 

 

TOTAL PASSIF

19 149

32 386

La hausse de l’actif immobilisé résulte principalement de la souscription à une augmentation de capital de la société CARBIOLICE pour un montant de 1,1 million d’euros libéré en juillet 2019, conformément aux engagements initiaux.

Dans le cadre de sa politique de sécurisation de sa propriété intellectuelle, la Société a poursuivi l’enrichissement de son portefeuille par le dépôt de huit nouvelles demandes de brevets en propre en 2019.

Les fonds propres de CARBIOS s’élèvent à 22 005 K€ en 2019 contre 12 038 K€ à fin 2018. Cette situation s’explique principalement par l’augmentation de capital de 14 486 K€ réalisée avec succès en juin 20192.

La Société a obtenu de l’ADEME le 8 avril 2019, au titre du projet CE-PET, une aide constituée d’avances remboursables pour un montant de 3 102 K€ et de subventions à hauteur de 1 034 K€ réparties sur 48 mois de 2018 à 2022. Dans ce cadre, la Société a perçu en 2019 de la part de l’ADEME un montant de 1 085 K€ d’avances remboursables et 361 K€ de subventions.

Flux de trésorerie :

Flux de Trésorerie (en K€)

2018

2019

Trésorerie et équivalents de trésorerie à l’ouverture

7 547

5 149

Trésorerie nette liée aux activités opérationnelles

-3 078

-2 429

Trésorerie nette liée aux activités d’investissement

-1 441

-3 013

Trésorerie nette liée aux activités de financement

2 122

16 209

Variation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

-2 398

10 766

Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture

5 149

15 915

Bénéficiant du versement de l’ADEME au titre du projet CE-PET et des 14,5 millions d’euros de fonds levés au cours de l’exercice, CARBIOS dispose d’une trésorerie nette au 31 décembre 2019 s’élevant à 15,9 millions d’euros, permettant à la Société de poursuivre les développements en cours au-delà des 12 prochains mois.

Les faits marquants de l’exercice 2019 et post-clôture :

Financements :

En janvier 20193, CARBIOS et Toulouse White Biotechnology (TWB) ont annoncé avoir obtenu un financement de 7,5 millions d’euros octroyé par le Secrétariat Général pour l’Investissement (SGPI) dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir (PIA) opéré par l’ADEME pour accompagner, sur une durée de 39 mois, la montée en échelle du projet industriel et commercial de CARBIOS dans le domaine du recyclage enzymatique des déchets plastiques et fibres en PET.

En juin 20194, CARBIOS a annoncé le succès d’une augmentation de capital au profit d’une catégorie de bénéficiaires, effectuée par construction accélérée d’un livre d’ordres. La Société a placé 2.245.886 actions nouvelles d’une valeur nominale unitaire de 0,70 €, au prix unitaire de 6,45 €, prime d’émission incluse, pour un montant total de 14.485.964,70 €, représentant 48,22 % du capital de la Société avant opération sur une base non diluée, soit une dilution de 32,53 %. Truffle Capital, Copernicus AM, L’Oréal via son fonds de capital-investissement BOLD Business Opportunities for L’Oréal Development et Michelin Ventures ont souscrit à l’augmentation de capital, conformément aux engagements qu’ils avaient pris, pour un montant total de 10.499.980,80 €, représentant 1.627.904 actions nouvelles soit 72,48 % du nombre total d’actions nouvelles émises dans le cadre de la présente augmentation de capital. Ces soutiens constituent des marqueurs forts de la légitimité acquise par la Société et son équipe de management.

Renforcement de la Propriété Intellectuelle :

En mars 20195, CARBIOS a annoncé la délivrance, par l’Office Américain des Brevets et des Marques (USPTO), de deux brevets pour son procédé propriétaire de recyclage enzymatique de déchets plastiques en PET.

Ils constituent les deux premiers brevets délivrés aux Etats-Unis pour cette méthode innovante de recyclage enzymatique applicable aux mélanges de déchets plastiques ou de plastiques complexes, y compris aux matériaux colorés, opaques et multicouches.

En octobre 20196, CARBIOS a également annoncé deux nouvelles délivrances de brevets, par l’Office Européen des Brevets (OEB) et l’Office des brevets du Japon (JPO) sur ce procédé de recyclage enzymatique de déchets plastiques en PET.

A fin 2019, le portefeuille de propriété intellectuelle de CARBIOS comptait 34 familles de brevets, dont 8 nouvelles demandes de brevets en propre, déposées dans les principales régions du monde et qui couvrent les axes de développement de la Société (biodiversité, procédé de recyclage enzymatique, procédé de production de plastiques biodégradables et bioproduction). CARBIOS s’est ainsi assurée de pouvoir garantir à ses actuels et futurs partenaires industriels un avantage compétitif stratégique sur des marchés considérables.

1. Recyclage enzymatique des plastiques et fibres en PET

Avancements R&D : Premières bouteilles en PET produites avec 100 % d’Acide Téréphtalique Purifié et succès de la première étape du projet CE-PET

En février 20197, CARBIOS a annoncé avoir produit les premières bouteilles en PET avec 100 % d’Acide Téréphtalique Purifié issu du recyclage enzymatique de plastiques usagés. Cette première mondiale a permis à CARBIOS de démontrer la circularité de son procédé de recyclage enzymatique du PET.

Au cours de l’exercice 2019, CARBIOS a également poursuivi, au travers du projet CE-PET, la phase de pilotage industriel de cette technologie, avant prochaine mise en opération de son démonstrateur industriel qui est prévue courant 2021.

Avancement du Projet CE-PET :

En décembre 20198, CARBIOS a annoncé avoir validé avec succès la première étape de ce projet et avoir perçu à ce titre en 2019 un montant total de 1,4 million d'euros. Pour rappel, CARBIOS, chef de file et coordinateur du projet, pourra recevoir jusqu’à 4,1 millions d’euros.

Pour rappel, le pilotage mené dans le cadre du projet CE-PET vise à répondre à trois grands objectifs techniques :

1- Assurer le développement du procédé de recyclage enzymatique du PET à l’échelle pilote pour les déchets PET plastiques.

2- Adapter et optimiser le procédé pour le recyclage des déchets PET textiles d’habillement, de linge de maison et d’ameublement (couettes et oreillers à haute teneur en PET) jusqu’à l’échelle pilote.

3- Assurer la compétitivité du procédé.

Lancement d’un consortium PET avec L’Oréal, Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe :

En avril 20199, CARBIOS et L’Oréal ont annoncé un partenariat majeur avec Nestlé Waters, PepsiCo et Suntory Beverage & Food Europe, qui ont rejoint le Consortium précédemment fondé par CARBIOS et L’Oréal pour industrialiser la technologie CARBIOS de recyclage enzymatique du PET. Selon les termes de cet accord d’une durée de quatre ans, les partenaires du Consortium ambitionnent d’industrialiser la technologie CARBIOS pour accroître la disponibilité des plastiques recyclés de haute qualité et ainsi accompagner leurs engagements en matière de développement durable.

Accord de co-développement avec Novozymes :

Le 30 janvier 202010, CARBIOS a annoncé la signature d’un accord de co-développement exclusif avec le leader mondial de la production d’enzymes, Novozymes. Cette collaboration garantit, dans les phases de démonstration et de déploiement industriel, la production de l’enzyme propriétaire de CARBIOS pour la dégradation du PET.

Distinctions :

En mai 201911, CARBIOS a annoncé avoir été retenue en tant que lauréat de « l’Appel des 30 pour son projet d’implantation, au sein de la vallée de la Chimie Lyonnaise, d’un démonstrateur industriel de sa technologie de recyclage enzymatique des plastiques et fibres en PET.

En juin 201912, CARBIOS a annoncé avoir reçu le label « Efficient Solution » de la Fondation Solar Impulse pour sa technologie de recyclage enzymatique du PET. Ce label constitue une reconnaissance des travaux de CARBIOS pour apporter une solution économiquement viable et à impact environnemental positif pour accompagner la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies.

2. La biodégradation enzymatique des plastiques à usage unique base PLA

CARBIOLICE :

CARBIOLICE, société détenue à 52,70 % par CARBIOS, a pour objectif en 2020 d’exploiter commercialement sa licence portant sur la technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usage unique base PLA développée par CARBIOS en produisant et en commercialisant la solution technologique EVANESTO®. Cette innovation sera mise en œuvre sous la forme d’un additif enzymé qui s’intègre facilement aux procédés conventionnels de fabrication des plastiques et des emballages. Il permet d’accélérer leur biodégradation et de garantir une compostabilité en conditions domestiques.

Accord de co-développement entre CARBIOS, CARBIOLICE et Novozymes :

En janvier 201913, CARBIOS et CARBIOLICE ont conclu, dans le cadre du développement de la technologie de biodégradation enzymatique des plastiques à usage unique base PLA licenciée par CARBIOS à CARBIOLICE en 2016, un accord de co-développement avec Novozymes. Selon les termes de cet accord mondial et pluriannuel, Novozymes produira à l'échelle industrielle l'enzyme propriétaire développée par CARBIOS et s'engage à devenir, sur le long terme, fournisseur exclusif de CARBIOLICE.

Distinctions de CARBIOLICE :

En novembre 201914, CARBIOS a annoncé que sa filiale CARBIOLICE avait remporté le concours EuropaBio 2019 de la PME la plus innovante d’Europe dans la catégorie des biotechnologies industrielles pour le développement de la technologie EVANESTO®, dont le lancement commercial est attendu courant 2020.

À propos de Carbios :

Carbios est une société de chimie verte dont les innovations répondent aux enjeux environnementaux et de développement durable auxquels sont confrontés les industriels. Depuis sa création en 2011 par Truffle Capital, la Société a développé, grâce aux biotechnologies, deux procédés industriels qui révolutionnent la biodégradation et le recyclage des polymères. Ces innovations, qui constituent une première mondiale, permettent d’optimiser les performances et le cycle de vie des plastiques et textiles en exploitant les propriétés d’enzymes hautement spécifiques.

Le modèle de développement économique de Carbios s’appuie sur l’industrialisation et la commercialisation de ses produits et/ou enzymes, de ses technologies et de ses bioprocédés au travers de concessions de licences directement ou via des joint-ventures à des industriels majeurs des secteurs concernés par les innovations de la Société. À ce titre, Carbios a créé en septembre 2016, la joint-venture Carbiolice, en partenariat avec Limagrain Ingrédients et le fonds SPI opéré par Bpifrance. Cette société, dont Carbios assure un contrôle majoritaire, exploitera la première technologie licenciée par Carbios en produisant des granulés enzymés servant à la fabrication de plastiques biodégradables et biosourcés.

Carbios bénéficie de la qualification « Entreprise Innovante » de Bpifrance permettant l’éligibilité des titres de la Société à l’investissement des Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI).

Pour en savoir plus : www.carbios.fr
Carbios est éligible au PEA-PME

1 Circular Economy PET
2 Cf. communiqué de presse du 25 juin 2019
3 Cf. communiqué de presse du 17 janvier 2019
4 Cf. communiqué de presse du 25 juin 2019
5 Cf. communiqué de presse du 28 mars 2019
6 Cf. communiqué de presse du 8 octobre 2019
7. communiqué de presse du 27 février 2019
8 Cf. communiqué de presse du 3 décembre 2019
9 Cf. communiqué de presse du 29 avril 2019
10 Cf. communiqué de presse du 30 janvier 2020
11 Cf. communiqué de presse du 10 mai 2019
12 Cf. communiqué de presse du 3 juin 2019
13 Cf. communiqué de presse du 29 janvier 2019
14 Cf. communiqué de presse du 20 novembre 2019

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200315005012/fr/

Contacts

CARBIOS
Benjamin Audebert
Relations Investisseurs
contact@carbios.fr
+33 (0)4 73 86 51 76

Media Relations (Europe)
Tilder
Marie-Virginie Klein
mv.klein@tilder.com
+33 (0)1 44 14 99 96

Media Relations (U.S.)
Rooney Partners
Kate L. Barrette
kbarrette@rooneyco.com
+1 212 223 0561