La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 982,02
    +1 893,94 (+5,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Résidences secondaires: Arcachon et Biarritz au sommet de la vague

·2 min de lecture

RESIDENCES SECONDAIRES 6/7 - Huîtres sur le sable ou surf au pied des rochers? Bassin et Pays basque, dans une région épargnée par la pandémie, font le plein. Au prix fort.

Comme dans le Pays basque, l'afflux de télétravailleurs rajeunit quelque peu la demande à Arcachon, station préférée des seniors. Ici plus de la moitié des habitants sont des retraités, et près du tiers ont plus de 75 ans. Mais la campagne vaccinale ayant bien fonctionné, le port du masque n'est plus obligatoire dans les rues du centre depuis le 19 mai. A 2h30 en TGV de Paris, Arcachon bénéficie, entre la dune du Pilat et les cabanes tchanquées de l'Ile aux Oiseaux, d'une plage accessible même à marée basse, d'un cinéma, d'un Olympia, d'écoles et lycées, sans oublier… ses huîtres.

Lire aussi

Les prix flambent, à 6.900 euros le m² en moyenne. "Un pied-à-terre de 23 m² acheté 140.000 euros il y a deux ans a été ainsi revendu 160.000 euros au printemps, et on peut atteindre 10.000 à 15.000 euros le m² face à la mer ou au Bassin", indique Muriel Marinato, de Laforêt Immobilier AMG. Une arcachonnaise de type Napoléon III se vend de 750.000 à plusieurs millions d'euros en fonction de son emplacement, de sa taille et de son extérieur. Dans le quartier Pereire, avant le Moulelau et le Pyla, une maison de 140 m², à rénover intégralement, a été cédée 950.000 euros. Dans le centre, un appartement à refaire de 80 m², doté d'une terrasse de plus de 100 m², a changé de propriétaire pour 650.000 euros.

Villas spectaculaires

"Le must reste la Ville d'hiver", note Katharina Woitczyk, de Deléglise Immobilier, où la riche aristocratie atteinte de troubles pulmonaires s'était installée dès 1860 dans des villas spectaculaires, mêlant parmi les arbres protégés divers styles, néoclassique, gothique, colonial ou mauresque. Des quinquas de l'Ouest parisien y ont trouvé une belle arcachonnaise de 1900 à rénover, comptant 200 m², avec un jardin piscinable de 1.000 m², pour 1,7 million d'euros. Les primo-accédants sont prêts à se rabattre sur les biens à La Teste-de-Buch et Gujan-Mestras. Mais tout autour du bassin, les prix augmentent tant que Claire Vallée, la cheffe étoilée du restaurant ve[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles