La bourse est fermée

La résidence de services : un investissement pas si tranquille

A l’origine, le logement locatif meublé, parc à forte dominante urbaine, permet la rencontre d’une demande très mobile et plutôt modeste, faite par exemple d’étudiants et de salariés en déplacement temporaire, avec une offre à la recherche de rentabilité locative et de sécurité dans les relations avec les locataires. Sur ce marché locatif meublé, on voit par ailleurs se développer à grande vitesse un segment spécifique de l’offre, destiné à des personnes en séjour de très courte durée (le plus souvent des touristes). Cette offre répond donc à un besoin spécifique, dont la croissance n’est, semble-t-il, pas susceptible de s’interrompre à moyen terme, mais soumise à une forte évolution réglementaire.

Historiquement, la location meublée est composée de deux types de biens locatifs : les logements meublés diffus (individuels) et les chambres d’hôtel meublées. Ce “système du garni”, né dans la deuxième moitié du XIXème siècle pour répondre aux besoins de logements provoqués par les premières vagues migratoires vers les centres urbains, a reposé jusqu’à la fin des années 1930 sur une offre majoritairement composée de chambres d’hôtels, le meublé en diffus ne jouant qu’un rôle d’appoint. Le déclin des chambres d’hôtel a débuté après la Seconde Guerre mondiale : le contexte de forte pénurie de logements a rendu moins pertinente sa fonction d’habitat de transition vers le locatif nu du fait de la sédentarisation des occupants.

Avec l’arrivée des résidences de services, il s’agissait de faciliter la création rapide d’un parc de location important. D’où l’invention de multiples formules de promotion immobilière, visant également à rendre la propriété accessible au plus grand nombre, afin de permettre, d’une part aux stations touristiques de se développer et de rentabiliser les équipements ; d’autres parts aux centres-villes de développer leur activité économique ; et enfin aux communes de répondre à une problématique sociétale de vieillissement de la population.

>> A lire aussi

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le déploiement des radars double face se poursuit sur les voies rapides
Municipales : à Perpignan, Louis Aliot renforce son leadership — l'évolution des sondages dans les grandes villes
La note très salée du coronavirus pour les compagnies aériennes
Hippopotamus, Léon de Bruxelles… le groupe Bertrand lance une franchise multi-enseignes
Allemagne : l’industrie risque de basculer dans sa pire récession depuis la réunification