Marchés français ouverture 8 h 35 min
  • Dow Jones

    33 945,58
    +68,61 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    14 253,27
    +111,79 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1949
    +0,0024 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 331,90
    +400,82 (+1,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    767,68
    -26,65 (-3,36 %)
     
  • S&P 500

    4 246,44
    +21,65 (+0,51 %)
     

Votre résidence principale devient secondaire ? Gare aux effets fiscaux pervers

·1 min de lecture

Propriétaires, vous avez la chance d’avoir une résidence secondaire… et vous souhaitez en faire votre nouveau domicile principal ? Sachez qu’en plus des évolutions évidentes sur vos frais d’entretien, de chauffage, ou de transport, certaines factures imprévues risquent aussi de grimper. En particulier vos taxes locales, qui, lorsque vous changez d’adresse, peuvent évoluer elles aussi. “En moyenne, à bien équivalent, on estime qu’une résidence principale coûtera 20% moins cher en taxe locale qu’une résidence principale", partage Karl Toussaint du Wast, le cofondateur de Netinvestissement. En effet, certaines communes n’hésitent pas à surtaxer les résidences secondaires. Les municipalités peuvent appliquer, depuis maintenant cinq ans, une majoration des taux de 5 à 60% sur ce type de bien.

>> A lire aussi - Surtaxe d’habitation : ces villes qui ne font pas de cadeau aux propriétaires de résidence secondaire

Certes, en inversant le statut de votre ancienne résidence secondaire, vous pourrez peut-être annuler ces fameuses surtaxes. Mais concernant votre résidence principale actuelle - qui deviendra donc résidence secondaire - les factures pourraient à l’inverse flamber ! D’autant plus que les propriétaires découvriront un effet collatéral, dont ils ne sont pas toujours conscients : le retour de la taxe d’habitation sur leur ancien domicile. En effet, les résidences secondaires ne bénéficient pas du dégrèvement de cet impôt local ! Attendez-vous donc à ce que cette taxe, dont votre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Taxe foncière 2021 : découvrez le taux voté dans votre commune
Taxes sur les ordures ménagères : votre facture va sans doute grimper
Bailleurs : profitez des nouvelles aides pour garantir le rendement de votre bien
Le Versailles gallois vendu pour seulement un million d'euros aux enchères
Crédit immobilier : le coût de l’assurance emprunteur est-il sous-estimé par votre banque ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles